Bourse > Banco santander > Banco santander : Credit Suisse reste l'arme au pied
BANCO SANTANDERBANCO SANTANDER SANTA - ES0113900J37SANTA - ES0113900J37
4.670 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
4.830 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 10 029 M€Capi. :

Banco santander : Credit Suisse reste l'arme au pied

tradingsat

(CercleFinance.com) - Credit Suisse se penche lui aussi sur le dossier de la banque espagnole Santander, qui vient d'annoncer une levée de fonds massive et inattendue, tout en sabrant son dividende. Le bureau d'études ne se départit pas de son conseil 'neutre' sur le titre, tout en ajustant son objectif de cours à la baisse de 7,1 à 6,6 euros (- 7%).

A la Bourse de Madrid, l'action Banco Santander, qui avait terminé hier (après suspension) en hausse de 3,3% à 6,8 euros, se tasse ce midi de 10,4% à 6,14 euros, non loin du prix d'émission des actions nouvelles (6,18 euros).

Certes, Banco Santander a réussi les tests de résistance et la revue de qualité des actifs de la BCE et de l'Autorité bancaire européenne. Mais ses résultats s'avéraient cependant relativement faibles.

Banco Santander entend donc lever en Bourse jusqu'à 7,5 milliards d'euros, soit 9,6% de sa valeur boursière avant l'opération. Réalisée par construction accélérée du livre d'ordres, l'augmentation de capital sera proposée à 6,18 euros par action nouvelle, soit une décote de l'ordre de 10% sur le dernier cours coté. De plus, le coupon au titre de l'exercice 2015 sera sabré de 0,60 à 0,20 euro.

'Nous ne sommes pas surpris par l'annonce en raison de la faiblesse des ratios de solvabilité Santander', qui selon Credit Suisse se situent 'dans la moyenne basse du secteur en Europe'. Soit, avant l'opération, aux environs de 8,5% en données CET1 à pleine charge. Même après l'opération, calcule Credit Suisse, ce ratio ne remonterait que vers 9,7 à 10%, contre une moyenne de 10,5% pour les autres établissements européens (hors banques d'investissement).

Du point de vue des actionnaires, Credit Suisse salue la combinaison d'une levée de fonds et de la réduction du dividende, dont le futur montant (0,20 euro) ramènera le taux de distribution des bénéfices à un niveau plus raisonnable située entre 30 et 40%. Ce qui explique que malgré la taille de l'opération, la décote des actions nouvelles soit limitée.

Selon les analystes, ces annonces réduisent le risque que pèse sur le titre Santander. De plus, Credit Suisse souligne la rentabilité supérieure à la moyenne du groupe, qui sera bientôt recapitalisé.

Mais l'action Santander se traite déjà 1,5 fois sa valeur d'actif net tangible anticipée en 2015, ce qui limite les ardeurs de Credit Suisse, qui donc neutre.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI