Bourse > Bains mer monaco > Bains mer monaco : Perte nette annuelle presque doublée
BAINS MER MONACOBAINS MER MONACO BAIN - MC0000031187BAIN - MC0000031187
31.000 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
31.000 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 31.200 €+ Haut : 31.000 €+ Bas :
31.000 €Clôture veille : 896Volume : +0.00 %Capi échangé : 574 M€Capi. :

Bains mer monaco : Perte nette annuelle presque doublée

tradingsat

(CercleFinance.com) - La Société des Bains de Mer Monaco a terminé son exercice 2011/2012 sur une perte nette part du groupe accrue de 91,9% de 33,2 millions d'euros (- 1,83 euro par action). Le groupe ne fournit pas de prévisions pour l'exercice en cours.

L'exploitant monégasque de casinos et d'hôtels, dont la principauté de Monaco contrôle 69% du capital environ, a fait état de ventes consolidées en hausse de 3% à 372,4 millions d'euros. Si l'activité Jeux (172,7 millions d'euros) est restée stable sur l'exercice, l'Hôtellerie (181 millions d'euros) a crû de 6%.

Du côté du compte d'exploitation, la perte opérationnelle s'est accrue de 21,7 à 28,4 millions d'euros. Le groupe estime que cette tendance 'confirme la difficulté à transformer en résultat la progression de chiffre d'affaires', les deux branches ayant vu leur performance se dégrader.

'Le résultat financier progresse pour s'établir à 45,3 millions d'euros contre un profit de 29,3 millions d`euros en 2010/2011, soit un écart favorable de 16 millions d`euros. L`enregistrement de plus-values de cession d`actions Wynn Resorts, Ltd plus importantes que l`an passé, soit 39,7 millions d`euros au lieu de 28,3 millions d'euros l`an passé, et l`ajustement du complément de prix versé dans le cadre de la prise de participation dans BetClic Everest Group en sont les raisons principales', indique le groupe.

Cependant, la consolidation par mise en équivalence de l'opérateur de jeux en ligne Betclic Everest Group, détenu à hauteur de 50%, implique la prise en compte d'une quote-part négative de 50,2 millions d'euros sur la période, d'où un résultat financier avec mise en équivalence de - 4,9 millions d'euros.

'Déjà pénalisé au niveau opérationnel par les conditions d`ouverture du marché français des jeux en ligne et notamment l`entrée en vigueur d`une taxation particulièrement lourde, le résultat de BetClic Everest Group reste impacté par la charge liée à l`amortissement des actifs incorporels et supporte sur la période écoulée la dépréciation partielle du goodwill constaté à l`occasion de la prise de participation dans la société Everest ainsi que la réestimation des instruments financiers liés à cette opération', indiquent les Bains de Mer de Monaco.

En guise de perspectives, le groupe monégasque indique que “l'activité observée depuis le 1er avril 2012 s'inscrit dans une tendance légèrement plus favorable” pour chacune des deux activités.

“Cependant, après deux mois seulement d'exploitation, le caractère aléatoire et saisonnier de l`activité ne permet pas de faire de prévisions pour l'ensemble de l'exercice, d'autant que la conjoncture économique internationale reste très incertaine”, indique le groupe.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...