Bourse > Axa > Axa : Spie vendu 2,1 milliards à un consortium comprenant axa pe
AXAAXA CS - FR0000120628CS - FR0000120628
24.995 € +1.46 % Temps réel Euronext Paris
24.700 €Ouverture : +1.19 %Perf Ouverture : 25.250 €+ Haut : 24.700 €+ Bas :
24.635 €Clôture veille : 6 265 690Volume : +0.26 %Capi échangé : 60 688 M€Capi. :

Axa : Spie vendu 2,1 milliards à un consortium comprenant axa pe

tradingsat

PARIS (Reuters) - Le fonds de capital-investissement PAI Partners a annoncé mardi avoir engagé la cession pour 2,1 milliards d'euros du groupe d'ingénierie électrique Spie à un consortium de financiers composé d'Axa Private Equity, de Clayton, Dubilier & Rice et de la Caisse des dépôts du Québec.

PAI Partners avait annoncé fin mars envisager une cession de Spie et avait dit qu'une introduction en Bourse figurait parmi les options à l'étude.

"Parmi les marques d'intérêt présentées à PAI Partners, le projet stratégique que Clayton, Dubilier & Rice et AXA Private Equity ont élaboré avec l'équipe de management est apparu comme la meilleure solution", déclare PAI dans un communiqué.

PAI a accordé une exclusivité au consortium et précise que la direction de Spie engagera d'ores et déjà le processus d'information-consultation avec les comités d'entreprise.

Le montant de 2,1 milliards d'euros est supérieur aux attentes et est à même de conforter les observateurs qui veulent croire à un dynamisme du secteur du capital-investissement en France.

PAI est devenu le principal actionnaire de Spie en 2006 (avec 87% du capital environ) dans le cadre d'un rachat par effet de levier (LBO) qui avait valorisé l'entreprise à environ un milliard d'euros.

Le fonds s'est illustré ces derniers mois en lançant des processus de vente pour toute une série d'entreprises en portefeuille comme Yoplait, l'équipementier pneumatique Kwik Fit ou la Compagnie européenne de prévoyance (CEP).

Ces ventes interviennent alors que PAI prépare le lancement d'un nouveau fonds en fin d'année, tirant ainsi un trait sur des péripéties managériales qui faillirent causer sa perte.

Julien Ponthus, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI