Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

AVIATION LATECOERE

LAT - FR0000032278 SRD PEA PEA-PME
1.150 € -0.86 % Temps réel Euronext Paris

Aviation latecoere : Le plan de restructuration de Latécoère fait tomber l'action à un plancher historique

lundi 28 septembre 2020 à 10h41
Latécoère va tailler dans ses effectifs

(BFM Bourse) - Suspendu vendredi en amont de la présentation de son plan de restructuration pour s'adapter à la chute de l'activité provoquée par la crise du Covid-19, le cours de Latécoère plonge lundi.

La déconvenue est cuisante pour les actionnaires d'Aviation Latécoère qui avaient préféré il y a un peu moins d'un an conserver leurs titres plutôt que de les apporter à l'OPA de Searchlight Capital Partners. Alors que le fonds américano-canadien offrait 3,85 euros par action, il n'avait obtenu au terme de son OPA que 65,55% du capital, atteignant le seuil formel de réussite (50% des parts) mais pas celui de 90% qui permet de procéder à un retrait de la cote.

Mais le pari de s'accrocher aux titres, qui n'était déjà pas gagnant à l'époque (le cours n'a jamais dépassé le prix de l'offre que de quelques centimes), est devenu largement perdant avec la crise sanitaire. En repli de 4,66% à 1,26 euro vers 10h00 lundi à la reprise des cotations, Latécoère affiche 65% de baisse depuis l'expiration de l'OPA.

La cotation a repris lundi matin, après une séance de suspension pour permettre la présentation du projet de transformation élaboré par le groupe pour assurer la pérennité de son activité et la poursuite de son développement dans le cadre d'une crise historique pour le secteur aéronautique. Cette année, l'équipementier partenaire de premier rang des grands avionneurs mondiaux (Airbus, Embraer, Dassault Aviation, Boeing, Bombardier et Mitsubishi Aircraft) devrait enregistrer un déclin de 40% de son chiffre d'affaires, dans la lignée du premier semestre, et n'espère pas un retour aux niveaux pré-Covid-19 avant... 2025.

Réduction d'effectifs et spécialisation des sites

Après avoir réduit déjà ses effectifs à l'étranger de 35%, le groupe a dévoilé un projet d'adaptation de ses effectifs en France, visant à supprimer 475 postes sur les 1.504 qu'il compte en France (l'effectif mondial était de près de 5.200 personnes fin 2019). L'objectif est d'adapter l'organisation à la baisse de charges du groupe "tout en préservant son empreinte industrielle en France", dans la mesure où aucune fermeture pure et simple de site hexagonal n'est envisagée à ce stade. Le plan prévoit de spécialiser chacun de ces sites afin d'en faire "des centres d'excellence européens dans des activités porteuses, telles que le spatial ou l'après-vente".

Pour Gilbert Ferrand, analyste chez Midcap Partners, il fait peu de doute que l'actionnaire majoritaire n'a pas abandonné son objectif de retirer le titre de la cote. Il s'attend à ce que la conjoncture actuelle crée les conditions d'une nouvelle offre, "à un prix très inférieur à celui de l'offre initiale compte tenu du changement fondamental du contexte macroéconomique et sectoriel". Le bureau d'études en appelle donc à la plus grande prudence sur le titre, en revoyant son objectif de cours en baisse à 1,4 euro.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur AVIATION LATECOERE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+332.10 % vs -2.41 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat