Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ARKEMA

AKE - FR0010313833 SRD PEA PEA-PME
114.700 € -0.78 % Temps réel Euronext Paris

Arkema : La Bourse adhère au projet d'acquisition d'Arkema dans le secteur des adhésifs

mardi 31 août 2021 à 12h35
Arkema atteint un nouveau sommet historique en Bourse

(BFM Bourse) - Le géant français de la chimie spécialisé dans les matériaux de performance annonce l'acquisition de l'activité "adhésifs de performance" d’Ashland pour 1,6 milliard de dollars, opération qualifiée par le groupe d'étape-clé dans le développement de sa filiale Bostik, et saluée par un nouveau record historique en Bourse.

Discret mais solide, le groupe français de chimie de spécialité profite d'une opération de croissance externe pour atteindre de nouveaux sommets boursiers. Fort d'un bond de 6,3% à 114,65 euros à 10h50 ce mardi, le titre Arkema évolue à un niveau inédit depuis son introduction en Bourse (en tant que filiale chimie de Total) à 27 euros en mai 2006. Poids lourd du SBF 120 dont il domine le palmarès ce jour, le groupe affiche désormais une valorisation de 8,77 milliards d'euros.

Cette hausse -qui porte à +24% son avance depuis le 1er janvier- intervient en réaction à la signature d’un accord pour l’acquisition de l’activité "adhésifs de performance" d’Ashland, leader de premier plan des adhésifs de haute performance aux États-Unis (basé dans le Kentucky). Ce projet est "parfaitement aligné avec l’ambition du groupe de devenir à l’horizon 2024 un pur acteur des matériaux de spécialités et d’axer son développement sur les solutions durables et de haute performance".

Une crise traversée sans trop d'encombres

Ce recentrage a déjà permis au groupe de traverser la crise relativement sans encombre, Arkema étant parvenu à maintenir ses résultats dans le vert lors de l'exercice précédent, et ce même au plus fort du ralentissement économique, soit au deuxième trimestre 2020. "Dans un contexte fortement marqué par la crise sanitaire, la marge d'Ebitda du groupe est restée robuste (15,0%), soutenue par la résilience des matériaux de spécialité" pouvait-on ainsi lire dans le rapport annuel d'Arkema. Ces matériaux, qui représentent désormais 82% des ventes du groupe, comprennent les adhésifs, les matériaux avancés (thiochimie, gaz fluorés, etc.) et les "coating solutions" (matériaux et technologies pour revêtements, issue de la chimie des acryliques).

Le rachat annoncé ce mardi constitue une "étape clé pour Bostik (une filiale d'Arkema, NDLR) dans son ambition long terme de forte croissance et lui permettant de viser désormais une marge d’Ebitda supérieure à 17% en 2024" indique Arkema dans son communiqué.

Une rentabilité revue à la hausse

La cible a pour sa part enregistré environ 360 millions de dollars de revenus en 2021 avec une marge d’Ebitda supérieure à 25% -incluant les ajustements pro forma- et "propose un portefeuille de solutions adhésives de haute performance dans les applications industrielles à forte valeur ajoutée". "Doté d’une large gamme de technologies clés avec des marques reconnues, Ashland Performance Adhesives est un acteur majeur des adhésifs sensibles à la pression aux États-Unis, présent dans des applications en forte croissance, en particulier dans les films décoratifs, de protection et de signalisation pour l’automobile et le bâtiment. Sa gamme, alliée aux solutions durables et de haute performance de Bostik et du segment Coating Solutions, constituera l’une des offres les plus complètes du secteur des adhésifs sensibles à la pression" se félicite Arkema.

"Nous sommes très heureux et fiers de ce mouvement. Dans un contexte de résultats en forte progression, après la cession récente du PMMA (pôle s'occupant de la production de méthacrylate de méthyle et du polyméthacrylate de méthyle, commercialisés sous les marques Plexiglas et Altuglas, NDLR) et le démarrage des réflexions sur les gaz fluorés, l’acquisition des adhésifs d’Ashland est une formidable opportunité de renforcer la présence du groupe aux USA et d’accélérer la croissance de Bostik" insiste le PDG du groupe Thierry Le Hénaff, en poste depuis 2006.

Cette acquisition permet aussi de réviser à la hausse l’objectif de rentabilité 2024 du segment adhésifs d’Arkema, qui vise désormais une marge d’Ebitda supérieure à 17%, parmi les meilleures de l’industrie, et un chiffre d’affaires de plus de 3 milliards d’euros. La marge d’Ebitda ce ce pôle d'activité a déjà progressé de 10% en 2014 à 13,1% en 2020 (pour 2 milliards d'euros de chiffres d'affaires), et le groupe ambitionnait jusqu'ici de faire grimper ce chiffre à "environ 16% en 2024", d'après son dernier document d'enregistrement universel.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ARKEMA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.80 % vs +34.50 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat