Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

APPLE

AAPL - US0378331005 SRD PEA PEA-PME
- -

Apple : L'action Apple, un pari à bon prix sur l'automobile électrique ?

samedi 3 avril 2021 à 12h00
L'action Apple, un pari à bon prix sur l'automobile électrique ?

(BFM Bourse) - Aux yeux d'UBS, le cours actuel d'Apple offre en quelque sorte une option gratuite sur la possibilité de voir le groupe américain -finalement- prendre pied sur le marché de l'automobile électrique.

Bien sûr, le cœur d'activité d'Apple reste le principal moteur de valorisation du titre à l'heure actuelle : jusqu'à 128 dollars par action, selon l'estimation réévaluée d'UBS cette semaine, qui fait l'hypothèse d'une demande globalement stable pour l'iPhone mais avec un revenu par utilisateur en hausse. Mais la possibilité d'une automobile vaut au moins 14 dollars par action, calcule la banque, qui a donc porté récemment son objectif de cours à 142 dollars, justifiant un relèvement à l'achat de sa recommandation.

Le portefeuille des activités actuelles d'Apple génère d'importants cash-flows, que l'entreprise devrait mettre à profit pour s'attaquer un marché du véhicule électrique (à batterie). Pour le bureau d'études, la probabilité d'assister au cours des dix prochaines années à un basculement pratiquement complet du marché automobile vers l'électrique est significative. Ce qui donnerait naissance à un marché de plus de 90 millions d'unités, qui serait par rapport aux constructeurs traditionnels ouvert à de nouveaux entrants disposant d'une clientèle fidèle prête à les suivre dans cette voie - ce qui évoque immanquablement Apple.

Le groupe fondé par Steve Jobs ne serait certes pas "pionnier", mais avec les ressources dont il dispose il a de quoi s'imposer comme le "suiveur" (fast follower), qui emboîte le pas pile au moment où la courbe d'adoption s'infléchit à la hausse, et remporte souvent la mise. Scénario d'ailleurs déjà expérimenté par le groupe, alors constructeur informatique, avec le lancement de l'iPhone en 2007 !

UBS remarque que les clients d'Apple sont très largement satisfaits de leur smartphone (84%, ce qui est significativement plus élevé que pour les autres constructeurs, Samsung étant à 75% par exemple). Pour la banque, la façon dont Apple s'est taillé une part importante sur le marché des smartphones à partir de 2007 pourrait se répéter. À l'époque, le marché des terminaux mobiles était très fragmenté, les smartphones en tant que tel ne représentant qu'environ 11% du total et l'iPhone 3% seulement. Puis au cours de la décennie suivante, les ventes d'iPhone ont suivi une courbe en "s", avec un taux de croissance annuel moyen d'environ 105% contre 41% pour les smartphones en général de sorte que le produit iconique d'Apple a porté sa part à plus de 15%.

Dans le scénario de travail d'UBS, la même situation prévaut aujourd'hui (le leader Tesla n'a que 16% du marché) Apple parviendrait en dix ans à atteindre 8% du marché mondial du véhicule électrique, en réalisant des marges proches de 15%.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur APPLE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.90 % vs +25.89 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat