Bourse > Amundi > Amundi : Premier conseil d'achat de Société Générale
AMUNDIAMUNDI AMUN - FR0004125920AMUN - FR0004125920
60.400 € -0.46 % Temps réel Euronext Paris
61.040 €Ouverture : -1.05 %Perf Ouverture : 61.240 €+ Haut : 60.210 €+ Bas :
60.680 €Clôture veille : 177 590Volume : +0.09 %Capi échangé : 12 171 M€Capi. :

Amundi : Premier conseil d'achat de Société Générale

tradingsat

(CercleFinance.com) - Société Générale (SG) a entamé le suivi de l'action du gestionnaire d'actifs français Amundi. Selon les analystes, la baisse du titre depuis sa récente introduction en Bourse n'est pas justifiée au regard de la 'forte dynamique' de ses entrées de capitaux, une tendance qui devrait se poursuivre. SG émet donc un premier conseil d'achat sur la valeur en visant un objectif de cours à 12 mois de 49,5 euros.

Cependant, l'action Amundi n'échappe que relativement à la tourmente baissière qui fait de nouveau perdre plus de 3% au CAC 40 ce matin, et recule de 1,6% à 40,7 euros.

Pour mémoire, le titre Amundi a été introduit en Bourse, en novembre dernier, un peu en dessous son son milieu de fourchette au prix de référence de 45 euros. Il s'agit d'un poids-lourd parmi les récentes 'IPO', sa capitalisation boursière étant toujours proche de sept milliards d'euros.

Selon les analystes, Amundi est ni plus ni plus qu'un 'acteur à l'échelle européenne'. Ils argumentent ainsi : 'Amundi enregistre actuellement une forte dynamique dans l'entrée nette de nouveaux capitaux, avec une collecte nette de 65,8 milliards d'euros sur les 9 premiers mois de 2015 (équivalant à environ 10% de nouveaux capitaux sur une base annualisée). Avec un contexte favorable à de futures levées d'actifs tant en France qu'à l'étranger, une plate-forme flexible pour la structuration de produits, un record en matière de performance d'investissement et un réseau de distribution en plein essor, Amundi reste bien positionné selon nous pour maintenir cette dynamique', jugent les spécialistes.

Ainsi Amundi, filiale de Crédit Agricole, devrait terminer l'année 2016 sur une collecte nette de 42,5 milliards d'euros, estime SG, qui table aussi sur une croissance annuelle moyenne de bénéfice par action de 6,8% entre 2015 et 2018.

En effet, selon SG, le marché français de l'investissement de détail, marqué ces dernières années par la décollecte, devrait repartir de l'avant. Les raisons, selon SG : les banques s'occupent désormais davantage de générer des commissions que de collecter des dépôts ; la faiblesse des taux d'intérêt, qui limite l'intérêt des revenus à taux fixes (assurance-vie en euros, par exemple) et des livrets ; et ce alors que les assurance-vie dites en unités de compte (grosso modo, en actions) sont plus rémunératrices pour les gestionnaires d'actifs que celles 'en euros' (allouées principalement en obligations d'Etat).

En outre, 'les produits en unité de compte sont de plus en plus commercialisés par les compagnies d'assurance. Amundi détient 27% du marché de détail en France et cette part est en progression', estime SG.

Autres éléments soulignés : la solidité du bilan, la politique de distribution (SG anticipe un rendement de l'ordre de 5% en 2016 comme en 2017), et des capitaux excédentaires qui pourraient être redistribués.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...