Bourse > Alstom > Alstom : Perte nette mais commandes records au 1er trimestre
ALSTOMALSTOM ALO - FR0010220475ALO - FR0010220475
30.245 € -0.56 % Temps réel Euronext Paris
30.415 €Ouverture : -0.56 %Perf Ouverture : 30.745 €+ Haut : 29.915 €+ Bas :
30.415 €Clôture veille : 1 032 590Volume : +0.47 %Capi échangé : 6 659 M€Capi. :

Alstom : Perte nette mais commandes records au 1er trimestre

(Tradingsat.com) - Alstom a publié mercredi des comptes annuels (exercice 2014-2015 clos fin mars) marqués par un résultat net fortement déficitaire de -719 millions d'euros, à comparer à un bénéfice net de 556 millions d'euros pour la même période un an plus tôt.

Le groupe explique ce recul s'explique "par un certain nombre d’éléments exceptionnels", en particulier l’accord avec le département américain de la Justice (DOJ) et des dépréciations d'actifs en Russie.

En revanche, le résultat opérationnel (après coûts de structure), a affiché une hausse soutenue de 19 % à 318 millions d'euros. La marge opérationnelle, à 5,2 % après coûts de structure, s’est améliorée de 50 points de base, Alstom soulignant "une bonne exécution des projets en cours et un contrôle rigoureux des coûts".

Le chiffre d’affaires d'Alstom a atteint 6,2 milliards d’euros, affichant une progression de 7 % à périmètre et taux de change constants, principalement grâce à des livraisons de trains de banlieue, régionaux et à très grande vitesse en France, en Italie et en Allemagne ainsi que des trains à très grande vitesse au Maroc et des tramways à Dubaï.

Par ailleurs, Alstom a enregistré des commandes record de 10,0 milliards d’euros en 2014/15, en hausse de plus de 60 % comparé à l’exercice précédent. Le groupe a bénéficié d'un certain nombre de commandes importantes, en particulier un contrat ferroviaire géant en Afrique du Sud, des systèmes de tramways clés en main au Qatar et en Australie, des métros en France pour le réseau parisien et un système complet de métros au Mexique.

Comme anticipé, le cash-flow libre des activités poursuivies (avant les flux liés aux charges d’impôts et charges financières), à 77 millions d’euros, a été positif sur l’année avec 162 millions d’euros de génération de cash-flow au second semestre.

Le groupe disposait d’un montant de cash brut de 1,6 milliard d’euros à fin mars 2015, ainsi que d’une ligne de crédit confirmée et non tirée de 1,35 milliard d’euros. La dette nette s’établissait à 3 143 millions d’euros au 31 mars 2015 contre 3 038 millions d’euros au 31 mars 2014.

"Alstom a réalisé une excellente performance commerciale sur son activité Transport, enregistrant un niveau record de commandes au cours de l’exercice. Nous avons atteint nos objectifs 2014/15 avec un chiffre d’affaires en hausse de 7 % en organique et une marge opérationnelle en progression de 50 points de base", a déclaré Patrick Kron, Président-Directeur Général d’Alstom.

Concernant le projet de cession à General Electric de ses activités Energie, Alstom indique que "les autorisations requises sur le plan réglementaire ainsi qu’en vertu du contrôle des concentrations sont en cours". Les deux groupes "travaillent activement pour finaliser le processus afin de permettre la clôture de cette opération dans les mois à venir et de créer trois alliances sous la forme de co-entreprises dans certaines de ces activités".

En termes de perspectives pour le moyen terme, Alstom évoque un chiffre d’affaires "attendu en croissance de plus de 5 % par an à périmètre et taux de change constants", et une marge opérationnelle qui "devrait s’améliorer graduellement dans la fourchette de 5–7 %".

Enfin, "le cash-flow libre est attendu en ligne avec le résultat net avant la contribution des activités Energie, avec une volatilité possible sur de courtes périodes".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI