Bourse > Alstom > Alstom : La nouvelle offre de Siemens et Mitsubishi marque des points
ALSTOMALSTOM ALO - FR0010220475ALO - FR0010220475
30.485 € +1.33 % Temps réel Euronext Paris
30.100 €Ouverture : +1.28 %Perf Ouverture : 30.555 €+ Haut : 30.100 €+ Bas :
30.085 €Clôture veille : 126 947Volume : +0.06 %Capi échangé : 6 712 M€Capi. :

Alstom : La nouvelle offre de Siemens et Mitsubishi marque des points

ALSTOMALSTOM

(Tradingsat.com) - Après une chute de 6% jeudi, sous le coup de la déception de l’offre « améliorée » de General Electric, Alstom regagne un peu de terrain vendredi à la Bourse de Paris (+1% à 28 euros vers 9h50) à l’annonce de la nouvelle offre conjointe de l'allemand Siemens et le japonais Mitsubishi Heavy Industries (MHI).

Le tandem germano-nippon a à la fois simplifié son offre tout en améliorant sa composante numéraire.

Siemens propose ainsi désormais d’acquérir les turbines à gaz d’Alstom pour 4,3 milliards d’euros, contre 3,9 milliards d’euros précédemment. De son côté, MHI, qui proposait initialement de créer trois coentreprises pour les activités vapeur, transmission et hydroélectricité, envisage maintenant de les regrouper en une seule en proposant à Alstom d’en détenir 60%, ce qui porte la contribution en numéraire de Mitsubishi à 3,9 milliards d'euros, en hausse de 800 millions d'euros par rapport à la première offre.

Globalement, l’offre en numéraire du consortium Siemens/MHI augmente de 1,2 milliard d’euros, à 8,2 milliards d’euros, et l’évaluation des activités énergie d’Alstom croît de 400 millions d’euros, à 14,6 milliards d’euros.

Par ailleurs, Siemens et Mitsubishi Heavy Industries (MHI) sont ouverts à l'idée d'une entrée de l'Etat français au capital d'Alstom si leur offre de reprise des activités d'énergie de ce dernier est retenue, a déclaré vendredi le président du directoire de Siemens, Joe Kaeser, cité par l'agence Reuters.

GE a déçu hier en ne relevant pas la composante en cash de son offre, proposant de créer trois co-entreprises dans lesquelles GE et Alstom rassembleraient leurs activités dans le "grid" (réseaux), les énergies renouvelables et le nucléaire.

« La nouvelle offre de GE est moins attrayante, et plus complexe », tandis que « la nouvelle proposition Siemens / ICM est plus attrayante », résume ce matin Kepler Cheuvreux, confirmant sa recommandation d’ « Achat » sur Alstom.

Pour sa part, Alstom a annoncé vendredi que son conseil d’administration se réunirait d’ici lundi afin de statuer sur l’offre actualisée de General Electric et la proposition commune de Siemens et Mitsubishi Heavy Industries (MHI).


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI