Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ALSTOM

ALO - FR0010220475 SRD PEA PEA-PME
39.720 € +0.51 % Temps réel Euronext Paris

Alstom : L'équipementier ferroviaire innove, accumule les commandes et continue à progresser en Bourse

mercredi 6 novembre 2019 à 11h15
Les semestriels d'Alstom ravissent les analystes

(BFM Bourse) - Bien parti pour signer en 2019 une troisième année de progression boursière consécutive, le titre Alstom accélère de près de 4% mercredi dans le sillage de résultats semestriels supérieurs aux attentes de la place.

Si depuis 2017 les perspectives stratégiques d'Alstom ont largement évolué, avec le projet finalement rejeté de rachat par Siemens et l'abandon des activités dans l'énergie (une bonne affaire, au vu des difficultés que rencontre GE sur ce segment en plein bouleversement du fait de la transition énergétique), le parcours du titre est depuis globalement positif. Recentré sur le matériel ferroviaire et les solutions de mobilité durables, le groupe publie au titre du premier semestre des résultats nettement supérieurs aux attentes, qui entraînent une progression de 3,4% à 39,56 euros vers 11h00.

Entre avril et septembre, premier semestre de son exercice 2019-2020, le fabricant du TGV a enregistré un chiffre d'affaires de 4,14 milliards d'euros, en progression de 3% par rapport à la même période de 2018-2019, dont 2% de croissance organique, tandis que son résultat d'exploitation (en données ajustées) a grimpé plus rapidement: +5% à 319 millions d'euros. Ce qui représente une amélioration de 0,2 point du taux de marge, à 7,7%, favorisé à la fois par la hausse des volumes et par les premiers effets des programmes d'efficacité opérationnelle "Alstom in Motion". L'industriel a par ailleurs maintenu ses dépenses de recherche & développement à 4,6% du chiffre d'affaires, soit 192 millions d'euros investis sur le semestre.

Le résultat net (des activités poursuivies, part du groupe) s’est élevé à 213 millions d’euros, facialement en repli par rapport aux 318 millions celui du premier semestre 2018-2019, lequel avait été dopé par le produit récupéré par Alstom lors du rachat par General Electric des parts de leurs activités communes dans l'énergie.

En outre, le groupe a enregistré 4,618 milliards d’euros de nouvelles commandes au cours du premier semestre 2019/20, soit un ratio commandes sur chiffre d’affaires de 1,1 (autrement dit pour chaque euro facturé, Alstom signe pour 1,1 euro de contrats), largement au-delà des attentes du marché, souligne Citi. Parmi ces commandes, plusieurs ont porté sur les plus récentes innovations du groupe comme le train à hydrogène Coradia iLint, qui connaît déjà un fort succès commercial en Allemagne (41 trains en commande) en attendant, au cours des deux prochaines années, les projets de remplacement par la SNCF de certains trains régionaux par des trains à hydrogène. De son côté le nouveau bus électrique Aptis a été vendu à cinq villes françaises.

Le carnet de commandes à fin septembre atteint ainsi 41,33 milliards d’euros -inédit dans l'histoire du groupe- offrant "une bonne visibilité sur le chiffre d’affaires à venir".

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ALSTOM en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.10 % vs -5.99 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat