Bourse > Alstom > Alstom : L'action se stabilise en attendant les griefs de Bruxelles
ALSTOMALSTOM ALO - FR0010220475 ALO - FR0010220475   SRD PEA PEA-PME
34.135 € -0.25 % Temps réel Euronext Paris
34.140 €Ouverture : -0.01 %Perf Ouverture : 34.185 €+ Haut : 34.010 €+ Bas :
34.220 €Clôture veille : 80 348Volume : +0.04 %Capi échangé : 7 572 M€Capi. :

Alstom : L'action se stabilise en attendant les griefs de Bruxelles

(Tradingsat.com) - Alstom rebondissait légèrement vendredi matin (+1,5% à 26,8 euros à 9h45) au lendemain d'une séance difficile. Le titre a chuté jeudi de plus de 3% sur des informations selon lesquelles la Commission européenne s'apprêterait à adresser à l'américain General Electric une série de griefs sur l'opération de rachat de la branche énergie d'Alstom.

Dans un communiqué, le groupe en cours de recentrage sur les équipements ferroviaires rappelle vendredi qu' "une communication de griefs est une étape normale dans une procédure d'examen d`une concentration en Phase II et ne préjuge pas de son issue".

"Nous allons continuer de fournir à la Commission européenne des arguments pertinents démontrant l`impact positif que cette transaction aurait pour l`Europe, y compris sur le futur environnement concurrentiel.", indique Alstom.

La Commission européenne avait prévenu en février que le rachat de la branche énergie d'Alstom laisserait GE face à un seul concurrent en Europe, l'allemand Siemens, dans la construction de turbines lourdes pour les centrales électriques utilisant le gaz comme combustible. Sur le plan mondial, le troisième acteur du marché serait Mitsubishi Hitachi Power Systems.

GE s'efforce de faire des concessions pour tenter d'apaiser les craintes de Bruxelles, qui avait bloqué en 2001 son OPA de 42 milliards de dollars sur Honeywell International. Il s'agit pour le conglomérat américain de sauver une opération de 12,4 milliards d'euros, la plus importante de son histoire, qui est un élément essentiel de sa stratégie d'expansion dans les activités industrielles à haute rentabilité parallèlement à son désengagement du secteur financier.

F.B. avec Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...