Bourse > Alstom > Alstom : Nomura négatif malgré du mieux dans le thermique
ALSTOMALSTOM ALO - FR0010220475ALO - FR0010220475
28.550 € +5.35 % Temps réel Euronext Paris
27.780 €Ouverture : +2.77 %Perf Ouverture : 28.690 €+ Haut : 27.780 €+ Bas :
27.100 €Clôture veille : 1 890 060Volume : +0.86 %Capi échangé : 6 273 M€Capi. :

Alstom : Nomura négatif malgré du mieux dans le thermique

tradingsat

(CercleFinance.com) - Nomura a confirmé ce matin son conseil de 'réduire' l'exposition aux actions Alstom ce matin, ainsi que son objectif de cours de 25 euros. Les analystes reconnaissent que l'activité et les marges des services associés au centrales thermiques pourraient s'améliorer plus vite que prévu. Mais les risques demeurent trop élevés.

En Bourse de Paris où le CAC se reprend de 1,3%, l'action Alstom décolle de 3,6% à 25,8 euros.

Après 3 euros en 2013, les analystes de Nomura tablent sur un bénéfice par action Alstom de 3,02 euros en 2014 et de 3,24 euros en 2015.

Cependant, ces prévisions sont susceptibles d'être relevées, indique la note de recherche : 'la croissance des ventes de services (de la branche d'équipements énergétiques Thermal Power, ndlr), dont les marges sont plus élevées, pourrait surprendre positivement', indique une note de recherche.

Les prix des services associés aux équipements pour centrales thermiques, comme des générateurs de vapeur à gaz ou à charbon, seraient orientés à la hausse chez Alstom : la marge d'exploitation de l'activité pourrait ainsi être relevé de 0,3 à 0,4 point de pourcentage en 2014 et 2015, pronostique le groupe.

Au final, 'il se pourrait que l'objectif de marge opérationnelle de 8% fixé par la direction soit atteint un an plus tôt que ne le prévoyait le pire scénario envisagé, soit 2017', écrivent les spécialistes.

En effet, 'en Europe, les taux d'utilisation des centrales électriques à charbon continuent d'augmenter, à la différence de ceux des centrales à gaz qui perdent actuellement de 15 à 20 euros par mégawatt-heure produit', calcule Nomura. De ce fait, les ventes de services associés aux centrales à charbon du Vieux Continent devraient augmenter en 2014 et 2015. 'La division Services d'Alstom (20% des ventes) est exposée aux unités à charbon à hauteur de 70% de son activité, selon nous', peut-on lire, soit l'une des proportions les plus élevées qui soit.

En dépit de ce qui pourrait constituer un catalyseur positif à court terme, il n'est selon Nomura pas encore l'heure de repasser à l'achat sur l'action : 'nous ne pensons pas qu'Alstom puisse réduire sa dette durant ce haut de cycle, à mois qu'il ramène son dividende à zéro ou procède à une augmentation de capital'.

Bref, 'la valorisation de l'action Alstom peut sembler attrayante, mais elle nous apparaît davantage comme un piège', estime Nomura.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...