Bourse > Alcatel-lucent > Alcatel-lucent : Les opérateurs télécoms appelés à "la solidarité"
ALCATEL-LUCENTALCATEL-LUCENT ALU - FR0000130007ALU - FR0000130007
3.500 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
3.500 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 12 386 M€Capi. :

Alcatel-lucent : Les opérateurs télécoms appelés à "la solidarité"

ORANGEORANGE

(Tradingsat.com) - Le gouvernement français, qui a demandé à Alcatel-Lucent de revoir sa copie devant l'ampleur des suppressions de postes annoncées hier dans le cadre du plan "Shift", appelle les opérateurs de télécommunications à "la solidarité" en choisissant l'équipementier plutôt que ses concurrents étrangers lors d'appels d'offres liés à de gros contrats d'infrastructure.

"Les opérateurs en téléphonie mobile se font une concurrence par les prix extraordinairement destructrice dont Alcatel-Lucent est la première des victimes", a déclaré mardi le ministre du redressement productif Arnaud Montebourg, lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

Sur les quatre opérateurs, SFR et Orange ont répondu positivement, a assuré le ministre, avant d'ajouter qu'il attendait "la réponse des deux autres opérateurs de manière à ce que cette solidarité autour de nos équipementiers télécoms aient des conséquences concrètes".

Alors que le réseau 4G commence à se déployer progressivement en France, la ministre de l'économie numérique Fleur Pellerin demande aux opérateurs "d'avoir un comportement vertueux et patriote et à faire appel à Alcatel-Lucent".

L'annonce hier d'un projet de réduction nette de 10 000 postes dans le monde d’ici fin 2015, dont environ 900 en France dès 2014, avait été accueilli positivement par le marché avant que le gouvernement n'intervienne dans les négociations, faisant basculer le titre Alcatel dans le rouge vif.

Mercredi après-midi, l'action de l'équipementier chutait à nouveau de 5,5% à 2,61 euros, dans des volumes particulièrement nourris, avec plus de 100 millions de pièces négociées vers 15h30.

"L'impact en France du plan de restructuration d'Alcatel-Lucent est excessif, même si le groupe est menacé dans son existence même", avait réagi mardi le Ministre du redressement productif Arnaud Montebourg, assurant que le gouvernement serait "particulièrement vigilant et exigeant" sur la mise en œuvre de Shift.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI