Bourse > Airbus group > Airbus group : Prochain catalyseur les 10 et 11 décembre avec le "Global Investor Forum"
AIRBUS GROUPAIRBUS GROUP AIR - NL0000235190AIR - NL0000235190
71.740 € +0.52 % Temps réel Euronext Paris
71.010 €Ouverture : +1.03 %Perf Ouverture : 71.860 €+ Haut : 70.500 €+ Bas :
71.370 €Clôture veille : 477 947Volume : +0.06 %Capi échangé : 55 560 M€Capi. :

Airbus group : Prochain catalyseur les 10 et 11 décembre avec le "Global Investor Forum"

A330-900neoA330-900neo

(Tradingsat.com) - Alors que Dassault Aviation vient de racheter un bloc représentant 8 % de ses propres actions auprès d'Airbus au prix unitaire de 980 € par action, marquant le début du désengagement d'Airbus du fabricant du Falcon et du Rafale annoncé en juillet.

A l'issue de cette première étape, la participation d'Airbus Group dans Dassault Aviation sera ramenée de 46,3% à 38,82%, puis remontera à 42,1% après annulation des titres rachetés par Dassault Aviation.

Une autre cession de titres pourrait être engagée d`ici le 30 juin 2015 et porter sur un volume d`actions représentant jusqu`à 10 % du capital (si les conditions de marché le permettent) ou davantage si Airbus Group le souhaite.

"A ce stade, la taille de la transaction est relativement neutre sur notre objectif de cours", note aujourd'hui Kepler Cheuvreux, soulignant en revanche la puissance du signal envoyé par Airbus sur sa sortie du capital de Dassault Aviation.

"La participation totale représente 10% de la valeur d'entreprise d'Airbus et il est donc essentiel qu'Airbus gère correctement sa sortie", poursuit le courtier. Dans son modèle de valorisation, celui-ci a évalué les actions Dassault à 900 € par action. Si la totalité de la participation était cédée à 980 €, Kepler Cheuvreux pourrait ainsi relever son cours cible "d'au moins 1 euro par action".

Il pointe toutefois le risque d'une décote sur les premiers placements "pour compenser le manque de flottant". "En outre, le calendrier du désengagement totale est incertain, puisque Dassault ne peut racheter que 10% de ses parts à ce stade après avoir apparemment déjà racheté 9% en 2014", ajoute Kepler Cheuvreux.

Le broker a confirmé lundi sa recommandation d' "Achat" et son objectif de cours de 53 euros sur Airbus. Le Global Investor Forum des 10 et 11 décembre devrait constituer selon lui le prochain "catalyseur" pour le titre en Bourse.

Le marché attend des réponses sur les coûts des programmes A350 et A400M, ainsi que sur les prochaines commandes chinoises d'A330, qui "pourraient se concrétiser pour de bon à la fin de l'année".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI