Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

AIRBUS GROUP

AIR - NL0000235190 SRD PEA PEA-PME
92.550 € -0.75 % Temps réel Euronext Paris

Airbus group : Le titre eads commence 2008 sur une note incertaine

mercredi 9 janvier 2008 à 19h41
BFM Bourse

par Matthias Blamont

PARIS (Reuters) - Le titre EADS connaît un début d'année difficile à la Bourse de Paris et certains investisseurs manifestent leurinquiétude pour l'avenir du groupe à la veille de la présentation à la presse du plan stratégique "Vision 2020."

Mercredi, l'action du géant européen de l'aéronautique et de la défense a reculé de 2,63% à 18,85 euros, portant à -13,65% son replidepuis le 1er janvier. En 2006, elle avait déjà effacé 16,36%.

Louis Gallois, président exécutif d'EADS, présentera jeudi en Allemagne, à l'occasion de ses voeux à la presse, le détail du planstratégique "Vision 2020", lequel s'articule autour de trois objectifs majeurs pour la décennie à venir: réduire la dépendance del'entreprise vis-à-vis de sa principale filiale Airbus en renforçant ses activités militaires et de services, accélérer le développement endehors d'Europe et atteindre 10% de marge brute avant 2015.

EADS s'est fixé pour objectif de porter son chiffre d'affaires à 80 milliards d'euros vers 2020, réparti à 50% entre le civil et le militaire.

En 2006, Airbus a représenté 64% du chiffre d'affaires du groupe qui s'est élevé au total à 39,4 milliards d'euros.

Le plan "Vision 2020" indique que quelque dix milliards d'euros de ventes devront être réalisées aux Etats-Unis, ce qui imposed'acquérir d'ici là des entreprises américaines.

Pour compenser les effets de la hausse de l'euro, EADS prévoit de délocaliser une partie de sa production en zone dollar. A l'horizon2020, 20% des emplois et 40% de la production du groupe devraient ainsi se situer hors du Vieux Continent.

2007 ANNEE RECORD POUR LES COMMANDES?

Les dirigeants français et allemands d'EADS veulent réduire leur exposition au marché de l'aéronautique civile, par essence trèscyclique, pour mieux profiter de revenus militaires, beaucoup plus réguliers.

De fait, les analystes de Deutsche Bank sont passés lundi de "conserver" à "vendre" sur EADS et ont abaissé leur objectif de cours de20 à 19 euros.

Selon eux, les fondamentaux positifs du cycle aéronautique devraient s'essouffler au cours des douze prochains mois. EADS, déjàconfronté au problème du dollar, pourrait enregistrer une baisse de ses commandes d'avions et d'hélicoptères, après un exercice 2007qui a pourtant toutes les chances, de ce point de vue, de s'inscrire dans les mémoires comme une période record.

Pour autant, les résultats 2007 devrait être les plus mauvais de l'histoire d'EADS, consortium créé en 2000 à partir d'actifs français,allemands et espagnols. Ce pronostic a été confirmé il y a un mois par Rüdiger Grube, président du conseil d'administration du groupe.

Les comptes subiront notamment l'impact des retards du programme d'avion de transport militaire européen A400M.

LE DOLLAR TALON D'ACHILLE

Clémence Bounaix, analyste auprès de Richelieu Finance, estime que de nombreuses incertitudes planent encore sur le titre et queson potentiel de hausse est limité à court terme.

"Le plan Power 8 (qui passe chez Airbus par des ventes de sites et 10.000 suppressions de postes, ndlr) comporte de bonnesdécisions pour faire face à un dollar faible mais doit encore faire preuve de son efficacité", souligne-t-elle.

"De plus, nous manquons encore de visibilité sur l'issue de l'enquête concernant les potentiels délits d'initiés, ce qui pourrait continuerde peser sur le cours."

Début octobre, l'Autorité des marchés financiers (AMF) a annoncé l'ouverture en France d'une enquête sur des ventes concomitantesde titres EADS de la part de 21 hauts dirigeants du groupe en novembre 2005 et en mars 2006.

EADS avait perdu un quart de sa valeur le 14 juin 2006 au lendemain de la notification de nouveaux retards des livraisons du très grosporteur A380 en raison de problèmes de production.

Un autre intermédiaire basé à Londres note que la question du dollar constitue le principal défi à relever pour le consortium mais qu'ilfaudra du temps pour le régler.

Louis Gallois à lui-même indiqué à plusieurs reprises qu'Airbus perdait un milliard d'euros à chaque fois que l'euro s'appréciait de 10centimes vis-à-vis du billet vert.

Clémence Bounaix (Richelieu Finance) se veut toutefois optimiste pour le plus long terme.

"L'histoire industrielle d'EADS reste intacte. S'il y a des problèmes internes à résoudre chez Airbus, le cycle aéronautique restesoutenu par le besoin de renouvellement de flottes de plusieurs compagnies et les autres marchés de la société sont toujours porteurs",une allusion au dynamisme des secteurs de la défense et de l'espace.

EADS détaillera ses commandes 2007 mercredi 16 janvier et présentera ses résultats annuels en mars prochain.

Copyright (C) 2007-2008 Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur AIRBUS GROUP en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+327.20 % vs +12.89 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat