Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

AIRBUS GROUP

AIR - NL0000235190 SRD PEA PEA-PME
91.480 € -0.54 % Temps réel Euronext Paris

Airbus group : Boeing revient à égalité dans le dossier des tankers

jeudi 19 juin 2008 à 08h38
BFM Bourse

(CercleFinance.com) - Les actions du groupe européen d'aéronautique et de défense EADS devraient être particulièrement entourées jeudi matin à l'ouverture de la Bourse de Paris, après la décision de la Cour des comptes américaine (GAO) de soutenir Boeing dans le dossier des avions ravitailleurs de l'U.S. Air Force.

Dans un communiqué publié hier après-midi, Boeing indique que la GAO lui a donné raison en ce qui concerne un certain de nombre de points de sa contestation du contrat de 35 milliards de dollars qui avait été accordé en mars dernier à EADS et à son partenaire américain Northrop Grumman.

Le contrat concerne le remplacement de la flotte d'avions ravitailleurs de l'U.S. Air Force par des appareils de nouvelle génération, les tankers KC-X.

'Nous accueillons favorablement et soutenons la décision rendue par la GAO, qui appuie les motifs de notre procédure de contestation', déclare Mark McGraw, le responsable du programme de tankers de Boeing.

'Nous apprécions le professionnalisme et l'application dont a fait preuve la GAO dans l'étude du dossier d'acquisition des KC-X', ajoute-t-il. 'Nous allons maintenant collaborer avec l'Air Force sur les prochaines étapes de ce contrat critique pour nos appareils de guerre', conclut le responsable de Boeing.

EADS n'a pour l'instant pas réagi officiellement à la décision de la GAO.

Ce matin, beaucoup d'analystes s'attendent à une réouverture pure et simple de la procédure d'attribution.

'L'Air Force dispose d'un délai de 60 jours pour répondre à la GAO', indique un spécialiste du secteur. 'Je crois que l'armée va devoir procéder à un nouvel d'appel d'offres, ce qui signifie que le début du programme des avions ravitailleurs sera reporté à 2010', poursuit-il.

L'analyste précise toutefois avoir l'attention d'attendre la décision finale de l'U.S. Air Force avant de revoir à la hausse ses prévisions de résultats sur Boeing et de réviser à la baisse ses estimations sur Northrop Grumman, le partenaire d'EADS dans le dossier.

Hier, le titre Northrop Grumman avait réussi à limiter ses pertes à 1,5% à l'issue de la séance boursière.

Copyright (c) 2008 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur AIRBUS GROUP en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+315.20 % vs +16.06 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat