Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

AIRBUS GROUP

AIR - NL0000235190 SRD PEA PEA-PME
66.410 € +3.46 % Temps réel Euronext Paris

Airbus group : Airbus vise plus de 50 ventes au moyen-orient en 2010

lundi 9 août 2010 à 12h53
Airbus vise plus de 50 ventes au moyen-orient en 2010

par Tom Pfeiffer

LE CAIRE (Reuters) - Airbus est en bonne voie pour s'assurer des commandes représentant au total plus de 50 avions au Moyen-Orient et en Afrique cette année, a déclaré à Reuters un dirigeant du groupe européen.

Les relations avec les compagnies aériennes se sont améliorées depuis l'an dernier, lorsque la récession avait touché le secteur aérien et forcé certaines compagnies à réduire leurs projets d'expansion.

"L'expérience nous montre qu'une reprise rapide est bien là, et qu'elle est plus rapide qu'attendu", a déclaré dimanche Habib Fekih, président d'Airbus pour le Moyen-Orient. "Le trafic croît, la demande reprend."

La concurrence est rude entre Airbus et son rival américain Boeing pour décrocher des contrats avec les compagnies aériennes de Moyen-Orient, actuellement en plein essor et qui sont en quête d'avions long-courriers plus rentables dans la perspective de l'établissements de "hubs" mondiaux dans la région.

La filiale d'EADS basée à Toulouse a reçu des commandes pour 40 avions de compagnies moyen-orientales l'an dernier, et en janvier ses dirigeants prévoyaient entre 40 et 50 commandes pour 2010.

Le ciel s'est dégagé depuis, permettant à Airbus d'engranger 48 commandes cette année, même si son optimisme a été tempéré par l'annulation, par DAE, un loueur de Dubaï, d'un contrat chiffré à trois milliards de dollars (2,26 milliards d'euros).

Habib Fekih a indiqué qu'Airbus travaillait sur deux scénarios pour les commandes en Afrique du Nord et au Moyen-Orient cette année : un scénario prudent d'environ 50 avions, et une hypothèse plus volontariste de 70 à 80 commandes.

"Je pense que nous avons toujours la possibilité d'être entre les deux", a-t-il déclaré. L'annulation de commandes par Dubaï Aerospace Enterprise (DAE) "fait partie de la vie normale des bailleurs. Ils étaient ambitieux et ils revoient maintenant leurs prévisions."

"Ce n'est qu'une goutte d'eau dans l'évolution de notre carnet de commandes, nous nous en serons remis avant la fin de l'année."

Habib Fekih a aussi minimisé la décision de la compagnie Gulf Air de Bahreïn de transformer certaines commandes d'avions gros porteurs en achats d'appareils plus petits.

"En termes de volume d'affaires, pour nous, c'est la même chose", a-t-il déclaré. "Il n'y a pas d'annulations, c'est un échange de types d'appareils, ils ont par exemple choisi des A319 et quelques A321 au lieu de prendre des A320."

Airbus a enregistré dans la région 105 commandes pour l'A380 et en a jusqu'à présent livré 11. Habib Fekih a indiqué que le constructeur recherchait toujours de nouveaux clients.

"Il y a deux à trois compagnies dans la région qui pourraient facilement absorber l'A380. Egyptair en est une, Saudi Arabia Airlines en est une autre. Je n'exclus pas un intérêt de la part de ces clients."

Vincent Chauvet pour le service français, édité par Marc Angrand

Copyright © 2010 Thomson Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur AIRBUS GROUP en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+306.10 % vs +1.57 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat