Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

AIR FRANCE -KLM

AF - FR0000031122 SRD PEA PEA-PME
10.450 € +0.19 % Temps réel Euronext Paris

Air france -klm : La direction d'Air France-KLM prend acte mais met en garde

mercredi 27 février 2019 à 16h37
Le conseil prend acte et clarifie sa position vis-à-vis de la montée des Pays-Bas

(BFM Bourse) - Le groupe de transport aérien a fait connaître mercredi après-midi sa position officielle à la suite de l'acquisition par l'Etat néerlandais d'une importante fraction du capital. Sans occulter le caractère non concerté de cette décision, le conseil d'administration entend avant tout s'assurer que la nouvelle dynamique insufflée à Air France-KLM ne soit pas remise en cause.

Réuni mercredi, le conseil d'administration du groupe Air France-KLM a pris acte de l'acquisition "sans aucune concertation" d'une participation de 12,68% dans le capital du groupe Air France-KLM par l'État néerlandais. Les Pays-Bas ont d'ailleurs indiqué qu'ils avaient l'objectif de se renforcer encore pour avoir autant de poids au capital que l'Etat français.

Cette acquisition intervient "au moment où, après discussions avec ses partenaires dont l'Etat néerlandais, le groupe avait approuvé à l'unanimité, dans un esprit de dialogue et d'ouverture, les règles de sa nouvelle organisation managériale sous le leadership de Benjamin Smith, directeur général d'Air France-KLM", souligne un communiqué du groupe publié mercredi dans la journée.

Selon le conseil d'administration, le groupe s'apprêtait également à confirmer ses engagements vis-à-vis de l'Etat néerlandais visant à renforcer le développement de l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol comme hub européen et soutenir le développement de KLM.

"Très vigilant" sur les conséquences

Le conseil d’administration souligne qu'il sera "très vigilant" sur les conséquences de cette prise de participation pour le groupe, ses collaborateurs, sa gouvernance et la perception du marché. Il fera en sorte que celle-ci n'affecte pas la nouvelle dynamique du groupe et de ses compagnies, impulsée par le directeur général Ben Smith.

Le conseil d’Air France-KLM appelle en outre "l'ensemble des dirigeants et des équipes à se concentrer sur le développement des activités commerciales et l'amélioration opérationnelle, pour qu'Air France-KLM reprenne sa place de leader du transport aérien européen".

La lutte d'influence entre la France et les Pays-Bas est loin de plaire aux marchés. En Bourse, le titre cédait toujours 11,47% à 11,27 euros vers 16h30 mercredi. Désormais, le capital du groupe se trouve tiraillé entre trois grands investisseurs stratégiques très différents : ses partenaires Delta et China Eastern (qui pèsent ensemble 17,6% du capital), l'État français (14,3%) et l'État néerlandais (12,68% pour l'instant). De quoi anticiper des tensions à venir sur la direction de la compagnie aérienne.

Guillaume Bayre - ©2019 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur AIR FRANCE -KLM en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+289.70 % vs +11.80 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat