Bourse > Air france -klm > Air france -klm : Grippe aviaire H7N9, quel impact sur le transport aérien ?
AIR FRANCE -KLMAIR FRANCE -KLM AF - FR0000031122AF - FR0000031122
7.715 € +0.16 % Temps réel Euronext Paris
7.689 €Ouverture : +0.34 %Perf Ouverture : 7.876 €+ Haut : 7.659 €+ Bas :
7.703 €Clôture veille : 2 874 780Volume : +0.96 %Capi échangé : 2 316 M€Capi. :

Air france -klm : Grippe aviaire H7N9, quel impact sur le transport aérien ?

Air France-KLM poursuit son recul en BourseAir France-KLM poursuit son recul en Bourse

(Tradingsat.com) - Les craintes liées à une éventuelle épidémie de grippe aviaire H7N9 continuaient lundi d'affecter le secteur du transport aérien, après le signalement de trois nouveaux cas d'infection dans l'est de la Chine, portant à six le nombre de décès sur 21 cas confirmés.

Après une chute de près de 8% vendredi, le titre Air France-KLM perdait encore 2% lundi à la Bourse de Paris, vers les 6,6 euros. A noter aussi que Bank of America Merrill Lynch a dégradé la valeur de "Neutre" à "Sous-performance" en ramenant son objectif de cours de 5,8 à 4,2 euros.

Certains analystes ont estimé que les compagnies aériennes Lufthansa et Air France-KLM semblaient les plus exposées à l'Asie Pacifique. La région représenterait ainsi un peu moins de 10% de leurs revenus passagers, a calculé de son côté Morgan Stanley.

Impact boursier à relativiser ?

"Une montée en flèche du nombre de cas voire une indication démontrant l'existence d'une transmission d'homme à homme risque de susciter de nouvelles inquiétudes, bien que ce scénario a probablement déjà été pris en compte dans la forte baisse des cours", a souligné la banque d'affaires américaine.

Morgan Stanley restera attentif à l'évolution de la situation en Chine mais n'hésitera pas à profiter de la faiblesse du secteur pour se positionner à l'achat sur les titres Lufthansa et Air France-KLM.

Même diagnostic chez Oddo, qui pense que Lufthansa est la valeur la plus exposée à la zone Asie-Pacifique avec 13,7% de son chiffre d'affaires aérien suivie par Air France-KLM (12,2%).

Par ailleurs, "le SRAS (2003) peut donner une indication quant à la sensibilité du trafic aérien à un tel virus. L'impact boursier fût relativement faible et resta contenu sur une période d'un mois" s'est rappelé le bureau d'études, toujours à "Achat" sur le groupe franco-néerlandais et à "Neutre" sur Lufthansa.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...