Bourse > Air france -klm > Air france -klm : Grippe aviaire H7N9, quel impact sur le transport aérien ?
AIR FRANCE -KLMAIR FRANCE -KLM AF - FR0000031122AF - FR0000031122
11.710 € -5.30 % Temps réel Euronext Paris
12.265 €Ouverture : -4.53 %Perf Ouverture : 12.660 €+ Haut : 11.450 €+ Bas :
12.365 €Clôture veille : 6 332 610Volume : +2.11 %Capi échangé : 3 516 M€Capi. :

Air france -klm : Grippe aviaire H7N9, quel impact sur le transport aérien ?

Air France-KLM poursuit son recul en BourseAir France-KLM poursuit son recul en Bourse

(Tradingsat.com) - Les craintes liées à une éventuelle épidémie de grippe aviaire H7N9 continuaient lundi d'affecter le secteur du transport aérien, après le signalement de trois nouveaux cas d'infection dans l'est de la Chine, portant à six le nombre de décès sur 21 cas confirmés.

Après une chute de près de 8% vendredi, le titre Air France-KLM perdait encore 2% lundi à la Bourse de Paris, vers les 6,6 euros. A noter aussi que Bank of America Merrill Lynch a dégradé la valeur de "Neutre" à "Sous-performance" en ramenant son objectif de cours de 5,8 à 4,2 euros.

Certains analystes ont estimé que les compagnies aériennes Lufthansa et Air France-KLM semblaient les plus exposées à l'Asie Pacifique. La région représenterait ainsi un peu moins de 10% de leurs revenus passagers, a calculé de son côté Morgan Stanley.

Impact boursier à relativiser ?

"Une montée en flèche du nombre de cas voire une indication démontrant l'existence d'une transmission d'homme à homme risque de susciter de nouvelles inquiétudes, bien que ce scénario a probablement déjà été pris en compte dans la forte baisse des cours", a souligné la banque d'affaires américaine.

Morgan Stanley restera attentif à l'évolution de la situation en Chine mais n'hésitera pas à profiter de la faiblesse du secteur pour se positionner à l'achat sur les titres Lufthansa et Air France-KLM.

Même diagnostic chez Oddo, qui pense que Lufthansa est la valeur la plus exposée à la zone Asie-Pacifique avec 13,7% de son chiffre d'affaires aérien suivie par Air France-KLM (12,2%).

Par ailleurs, "le SRAS (2003) peut donner une indication quant à la sensibilité du trafic aérien à un tel virus. L'impact boursier fût relativement faible et resta contenu sur une période d'un mois" s'est rappelé le bureau d'études, toujours à "Achat" sur le groupe franco-néerlandais et à "Neutre" sur Lufthansa.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI