Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Pourquoi Total continue de peser beaucoup plus que LVMH dans le CAC 40

dimanche 21 juillet 2019 à 08h00
Malgré son statut de 1ère capitalisation européenne, LVMH pèse moins que Total dans le CAC

(BFM Bourse) - LVMH a beau être devenue la première capitalisation boursière de la zone euro, son poids reste très inférieur à celui du géant pétrolier Total dans l'indice parisien. Explications.

Alors que le géant français du luxe LVMH est récemment devenu la première capitalisation de la zone euro (à 193 milliards d'euros ce vendredi), le groupe dirigé par Bernard Arnault reste pourtant la deuxième pondération (8,39%) du baromètre de la cote parisienne, derrière Total (10,06%, alors qu'à la même date sa capitalisation s'élève à 128,5 milliards d'euros) et devant Sanofi (6,9%). Comment expliquer ce paradoxe ? En fait, les pondérations sur l'indice phare parisien sont basées sur les capitalisations flottantes - la partie des actions effectivement susceptibles d'être échangées en Bourse- des groupes cotés. Le CAC 40 n'est en effet pas calculé à partir des capitalisations totales (qui prennent en compte les actions cotées comme celles non cotées). Un document disponible sur le site d'Euronext précise justement la méthode de calcul et les pondérations de chaque groupe coté.

Celles-ci varient donc entre 10,06% pour Total et... 0,57% pour Atos, selon des données actualisées en mai. À noter que 13 entreprises cotées sur le CAC ont une pondération inférieure à 1%. À l'inverse, 5 des 40 groupes de l'indice phare (Total, LVMH, Sanofi, Airbus et L'Oréal) pèsent pour plus de 5% dans les variations du CAC 40.

95% du capital de Total échangeable en Bourse

Dans le détail, les pondérations sont basées sur les capitalisations flottantes et la part de ce flottant est arrondi au 5% les plus proches, ce pourcentage correspondant à un "palier". "Le nombre de titres retenu dans l’indice pour chaque valeur à l’issue de la révision annuelle est basé sur le nombre de titres admis à la cote à la date de révision en tenant compte des ajustements relatifs aux opérations sur titres" précise le document d'Euronext, dit "rule book". Le pourcentage de flottant est régulièrement mis à jour avec les informations disponibles à la date de la révision qui correspond "au pénultième (avant-dernier, ndlr) vendredi (après clôture) d’août (révision annuelle), novembre, février et mai (révisions trimestrielles)". Lors des révisions trimestrielles, le nombre de titres et le flottant sont ajustés si le nombre de titres varie de plus de 20% par rapport à l’actuel nombre de titres ou si le flottant varie de 10% ou plus (2 paliers ou plus).

Dans le tableau d'Euronext qui liste les groupes cotés sur le CAC 40 et leur pondération respective, la colonne de droite -"float", avec des valeurs comprises entre 0 et 1- correspond à la part du capital flottant de chaque entreprise. Celle-ci varie de 0,25 pour Hermès à 1 pour Air Liquide, Schneider Electric, Unibail-Rodamco et Legrand, ce qui signifie que 100% du capital de ces 4 groupes est flottant. La différence entre Total (0,95) et LVMH (0,55) justifie la plus grosse pondération du "supermajor" pétrolier. En matière de capitalisation flottante, Total dépasse ainsi LVMH (124 milliards d'euros contre 103 milliards en mai dernier). Malgré sa capitalisation importante -légèrement inférieure à 70 milliards d'euros- Hermès ne contribue qu'à hauteur de 1,35% dans la pondération du CAC 40 (25e pondération) puisque seulement un peu plus de 16 milliards d'euros de ses titres sont disponibles à l'achat.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+308.30 % vs +1.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat