Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Wall Street : La Chine a pesé sur le moral jeudi

Wall Street : La Chine a pesé sur le moral jeudi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street a terminé en recul jeudi, sur fond d'un indicateur chinois ayant jeté un doute sur la santé de l'économie mondiale. Le Dow Jones a ainsi cédé plus de 0,2% à 18.098,9 points tandis que le Nasdaq Composite a perdu 0,5% à 5.213,3 points.

'On a rapidement pris le chemin de la baisse dans le sillage des autres marchés internationaux à la suite des chiffres du commerce extérieur chinois, ressortis pires que prévu', commentait Wells Fargo Advisors.

Pékin avait annoncé que l'excédent commercial chinois s'était détérioré à 42 milliards de dollars au mois de septembre, contre 52 milliards de dollars auparavant. Pire, les exportations se sont effondrées de 10% alors que le marché n'attendait qu'une baisse de 3%.

Autre nouvelle mal accueillie par les marchés, le Département américain du Travail a comptabilisé 246.000 nouveaux inscrits aux allocations chômage lors de la semaine close le 8 octobre, soit un niveau identique à celui de la semaine précédente.

Toujours sur le front des statistiques américaines, les prix à l'importation ont augmenté de 0,1% le mois dernier, après un recul de 0,2% en août, et les stocks de pétrole brut ont rebondi de 4,85 millions de barils la semaine dernière.

Du côté des valeurs, Wells Fargo a perdu 1,3% après l'annonce du départ de son PDG John Stumpf, sur la sellette depuis un mois après la révélation de malversations commerciales au sein du groupe bancaire.

Delta Air Lines est parvenu à progresser de 2% après avoir fait état d'un bénéfice par action (BPA) de 1,69 dollar au titre du troisième trimestre de son exercice, en croissance de quatre cents sur une base annuelle.

Amazon a reculé de 0,6% après avoir manifesté son intention de recruter quelque 120.000 employés saisonniers aux Etats-Unis lors de la saison des fêtes de fin d'année, que le distributeur en ligne décrit comme sa 'période préférée de l'année'.

Pfizer a cédé 0,9%, pénalisé par une dégradation de recommandation de Jefferies de 'achat' à 'conserver', avec un objectif de cours ramené de 39 à 36 dollars, dans le sillage d'une révision à la baisse de ses prévisions pour le groupe de santé.

Kellogg a enfin perdu 0,9% après l'annonce du rachat du groupe agroalimentaire brésilien Parati Group pour environ 429 millions de dollars. Pour préserver sa flexibilité financière, l'Américain a l'intention de réduire ses rachats d'actions.

Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...