Bourse > Actualités > Points de marché > Morning Briefing : Pointe de fébrilité

Morning Briefing : Pointe de fébrilité

Les marchés renouent avec la fébrilité au milieu d'une actualité chargée.Les marchés renouent avec la fébrilité au milieu d'une actualité chargée.

(Tradingsat.com) - Fed divisée sur les taux, dollar au plus haut depuis 8 mois, mauvais chiffres chinois, volatilité du pétrole… le marché est à nouveau pris d’un net accès de prudence.

Tendance et catalyseurs

Le CAC40 est demandé en baisse de 17 points à 4.435 (Calls IGMarkets), après déjà 2 séances de baisse consécutives. L’indice a encore perdu du terrain hier à -0,44%, sur des volumes encore une fois faibles à 2.7 milliards d'euros. Très clairement, on assiste à une reculade devant les 4.500 points, avec en prime un peu de fébrilité devant les mouvements rapides sur les taux de changes, et un dollar qui monte à un plus haut de 8 mois, et aussi un pétrole qui baisse à nouveau, alors qu'aucun véritable accord de production n'a été signé à Istanbul entre pays OPEP et non-OPEP hier. Le WTI repasse sous les 50 dollars, et le Brent redescend à 51,40, contre plus de 53 sur les derniers plus hauts.

La FED sera un des catalyseurs de nature à faire bouger le marché ce matin. Le compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire montre que l'idée d'une remontée de taux fait son chemin, mais que les membres du comité sont toujours très divisés. Une phrase résume tout : "Il a été révélé qu'une argumentation raisonnable pouvait être présentée soit en faveur d'une hausse de taux dès la réunion de fin septembre, soit pour attendre des informations supplémentaires sur le marché du travail et l'inflation." On est au summum de l'indécision, même si cela n'a pas trop affecté Wall Street (S&P500 +0,1%), qui continue d'anticiper un relèvement en décembre, avec 70% de probabilité.

Le facteur un peu inattendu, est la Chine. Le pays a sorti ce matin des chiffres du commerce extérieur assez décevants, ce qui a provoqué quelques inflexions sur de nombreuses classes d'actifs, taux, dollar et même l'or qui est un peu remonté à 1.260$. Le chiffre chinois de ce matin pourrait être le prétexte à de nouveaux dégagements, alors que le CAC40 est à nouveau en phase de glissade avec les 4.380 points en ligne de mire.

Valeurs

Vivendi

Le ton monte avec l'italien Mediaset, qui compte toujours forcer Vivendi a tenir ses engagements concernant la filiale Mediaset Premium, que le groupe français tarde à tenir. Vivendi avait promis une nouvelle offre et un nouveau protocole d'accord qui n'est jamais venu. Mediaset du coup demande à la justice de mettre sous séquestre 3,5% du capital de Vivendi, en attendant que ce dernier tienne ses engagements, soit la part de capital que devait obtenir l'italien aux termes des négociations. Mediaset a terminé hier sur une baisse de 4% à un plus bas de 2 ans, autour des incertitudes autour du dossier.

Casino

Le groupe a annoncé un chiffre d'affaires de 10 milliards d’euros au 3ème trimestre, avec une croissance organique de 2,9% sur la période. Le groupe confirme ses prévisions 2016.

Mercialys

La foncière Casino revoit à la hausse ses prévisions de résultats. Le bénéfice des opérations devrait être en hausse de de 3 à 4%. Très bonne résistance à la conjoncture négative sur le 1er semestre, avec une fréquentation qui a un peu progressé dans un marché globalement en recul.

GTT

Le groupe spécialisé dans le stockage de produits pétroliers signe un chiffre d’affaires 9 mois en hausse de 12%, avec un carnet de commandes de 103 unités à fin septembre. Le groupe confirme ses objectifs annuels.

Vinci

Crédit Suisse commence son suivi du titre à surperformance, objectif de cours 80 euros.

Eiffage

Crédit Suisse entame le suivi de la valeur à neutre, objectif 74 euros.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI