Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Morning Briefing : Nouvelle poussée de craintes autour du Brexit

Morning Briefing : Nouvelle poussée de craintes autour du Brexit

Climat à nouveau agité face à la chute de la Livre et aux fermetures de fonds immobiliersClimat à nouveau agité face à la chute de la Livre et aux fermetures de fonds immobiliers

(Tradingsat.com) - Les marchés sont à nouveau sous forte pression depuis hier, avec un sentiment qui devient franchement négatif, notamment après l’annonce d’une 3ème fermeture de fonds immobilier à Londres.

Tendance et catalyseurs

Le CAC40 est demandé sur un repli de 32 points à 4.132 (Calls IGMarkets), après une baisse déjà sensible hier, -1,69%, et des volumes moyens à 3,2 milliards d'euros.

On sent le marché à nouveau agité, avec en toile de fond les conséquences du Brexit, une 2ème phase de défiance commence à inquiéter les investisseurs. C’est le notamment le marché immobilier britannique qui inquiète, avec 3 annonces de fermetures de fonds immobiliers dans le pays en 3 jours, face à des investisseurs qui cherchent les issues de secours en voulant liquider leurs positions.

Première conséquence, la livre sterling replonge lourdement, loin sous 1,30 face au dollar, elle est tombée même à 1.2795 hier, de nouveaux plus bas d'une trentaine d'années. La devise britannique perd14% depuis le referendum, et la Banque D'Angleterre veut rassurer, assouplir ses règles d'évaluation des banques et des assureurs pour tranquilliser le marché.

Et on comprend mieux désormais pourquoi le marché action a monté la semaine dernière, avec des investisseurs qui cherchaient aussi dans le même temps des valeurs refuges. Le phénomène se poursuit, avec des dégagements encore importants sur les banques, l'automobile, et l’énergie alors que le pétrole rechute à 47 dollars le baril.

Du côté des valeurs refuges précisément, l'or signe un nouveau record sur un an à 1.369 dollars, le yen flambe contre dollar tout juste sur le niveau des 100, et les rendements des emprunts d'état tombent encore, -0,19% pour le 10 ans allemand et +0.13% pour le 10 ans français.

L’inquiétudes est aussi palpable à Wall Street aussi, mais la réaction du S&P500 ressemble plus à une simple correction, l’indice large termine sur une baisse modérée à -0,68%.

Valeurs

Sanofi

Le ton s'est sensiblement adouci avec l'américain Medivation, toujours convoité par le laboratoire français. Il n'est plus question de révocation du conseil et d'offre hostile. Medivation a accepté d'ouvrir des négociations, Sanofi se dit prêt à rehausser son offre, sensiblement de 52,80 à 58 dollars par titre, et le laboratoire américain a signé plusieurs accords de confidentialité.

Air Liquide

Le groupe a annoncé ses objectifs à 5 ans, et vise une croissance de 6 à 8% en moyenne (compte tenu de l’intégration de l’américain Air Gas), avec une rentabilité des capitaux propres au-dessus de 10%, la priorité restant le maintien de la note de crédit dans la catégorie A.

Bénéteau

Le groupe a annoncé un chiffre d’affaires de 371,3 millions d’euros au 3ème trimestre, et confirme ses prévisions pour l’année, mais se montre aussi prudent, dans le contexte de brexit.

FNAC

HSBC reprend son suivi à l’achat, avec un objectif de 65 euros.

SES

HSBC passe de conserve à achat.

Maisons du Monde

Citigroup commence son suivi à achat, avec un objectif de cours de 22,5 euros, et JPMorgan débute à surpondérer en visant 21 euros.

Renault

Barclays abaisse sa recommandation de surpondérer à pondération en ligne.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...