Bourse > Actualités > Points de marché > Morning Briefing : Les yeux braqués sur l'Amérique

Morning Briefing : Les yeux braqués sur l'Amérique

Des marchés à l'affût des chiffres de l'emploi américainsDes marchés à l'affût des chiffres de l'emploi américains

(Tradingsat.com) - Après une très belle reprise, le marché parisien a calé hier malgré un beau potentiel. Globalement la tendance devrait rester hésitante avant les chiffres américains de l'emploi.

Tendance

CAC40 attendu sur une hausse de 30 points à 4457 (Calls IGMarkets)

Drôle de séance hier. Le marché ne manquait pas de potentiel, après une hausse de 2.56% la veille, on le sentait prêt à repartir de l'avant, et on grimpait de plus d'1% en début de journée. Puis le soufflé est rapidement retombé et on termine sur une baisse de 0.65% à 4426 points.

Même du côté de Wall Street on a terminé sur une tout petite hausse, +0.2% pour le SP500, après une séance là aussi un peu indécise.

Pas plus de direction du côté des marchés asiatiques, avec les marchés chinois toujours fermés pour la Golden Week. Tokyo est stable à 7h30.

Catalyseurs

Malgré tout on va continuer sur la tendance plutôt positive à très court terme, avec les chiffres de l'emploi américains de septembre à paraître cette après-midi, et des anticipations toujours autour des 200 000 postes créés sur le mois.

De quoi renforcer les convictions autour de la politique monétaire de la FED si le chiffre est bon, tant les déclarations des gouverneurs régionaux en ce moment ont tendance à contredire la ligne officielle pronée par Janet Yellen, celle d'une remontée des taux avant la fin de l'année.

De bons chiffres de l'emploi américain sur septembre, et des signaux d'inflation salariale satisfaisants seront un signal important en faveur du scénario actuel.

Valeurs

Wall Street toujours à l'heure des restructurations.

Dans les télécoms, selon le Wall Street Journal, Sprint va lancer un plan d'éconmies massif, de 2 à 2.5 milliards de dollars sur les 6 prochains mois. Des suppressions de postes sont prévues, et les embauches sont déja gelées, avec des restrictions de dépenses de collaborateurs.

Dans l'éléctronique, plan de réductions des coûts aussi chez le fabricant de semi-conducteurs Advanced Micro Devices, 500 postes (5% des effectifs mondiaux) seront supprimés. Le groupe doit affronter une forte concurrence et une basse de la demande sensible pour ses produits a destination du marché des PC.

Restructuration aussi, mais sous forme de cessions d'actifs en vue chez Mondelez, le groupe d'agroalimentaire souhaite vendre ses activités fromage et épicerie en Europe, et espère en tirer 3 milliards de dollars.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI