Bourse > Actualités > Points de marché > Morning Briefing : Les paradoxes du risque

Morning Briefing : Les paradoxes du risque

Après 4,6% de gains cumulés, le marché devrait devenir plus prudent et plus volatil.Après 4,6% de gains cumulés, le marché devrait devenir plus prudent et plus volatil.

(Tradingsat.com) - Malgré une très nette reprise des marchés actions, qui tendent à effacer l’hypothèque Brexit, on a toujours un vrai besoin de valeurs refuge, preuve que la tendance demeure très instable en coulisses.

Tendance et catalyseurs

Le CAC40 est demandé à -7 points pour 4.267 (Calls IGMarkets). Sur la semaine passée l’indice aura repris 4,6% en gains cumulés, +0,86% pour finir la semaine, sur des volumes moyens, à 3,4 milliards d'euros.

Mais la reprise a été encore supérieure du côté de Londres, où le Footsie regagne 7% sur la semaine. L’indice vedette fait plus qu'évacuer la panique du Brexit. C'est la meilleure semaine à la Bourse de Londres depuis 2011.

Wall Street a regagné 3% sur la semaine, avec un S&P500 qui gagne encore 0.19% sur la séance de vendrendi et l’on repasse le cap des 2100, a une trentaine de points des records absolus.

Cela dit, encore une fois, les investisseurs restent un peu bipolaires, avec à la fois une nette volonté de repartir sur les actions, de reprendre un peu de risque, et de corriger peut-être certains excès. Mais parallèlement on a une recherche massive de valeurs refuge. L'or est quasiment à ses plus hauts de 2 ans à 1.345 dollars, et les rendements des emprunts d'états toujours au plus bas, celui de l’Allemagne est à -0,12%, +0,16% pour la France, et au Japon les niveaux continuent de baisse, -0,34% sur le 2 ans, -0,37 sur le 5 ans et -0,27% sur le 10 ans.

Cette atmosphère singulière laisse encore augurer de l'instabilité, d'autant plus qu'on aura peu de volumes aujourd'hui, puisque c’est le 4 juillet aux Etats Unis, Fête Nationale, le NYSE sera fermé. Alors que la semaine a priori va faire basculer l’attention du dossier Brexit au dossieir FED, puisque seront publiés au cours de la semaine les indices ISM services, vendredi les chiffres de l'emploi américains, et mercredi les minutes de la dernière réunion de plitique monétaire de la Réserve Fédérale américaine.

Valeurs

Banques

Deutsche Bank

La banque n'a « pas besoin d'augmentation de capital » dit le Président John Cryan, alors que la banque est sous pression, avec même des plus bas historiques signés jeudi. Beaucoup de gros investisseurs spéculent à la baisse sur une possible fragilité structurelle, George Soros en tête.

Euronext

Journée importante aujourd’hui, alors que les actionnaires du LSE et de Deutsche Börse doivent se prononcer sur le projet de fusion. Etape capitale qui va démonter ou pas l’intérêt de la continuation du projet après le vote sur le Brexit.

Safran

Le magazine Barrons prédit un gain de 20% avec la montée en puissance de son nouveau moteur LEAP.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI