Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Morning Briefing : Les 4.500 points en ligne de mire

Morning Briefing : Les 4.500 points en ligne de mire

Le CAC40 gagne 15% en 3 semaines et se rapproche des 4.500 points.Le CAC40 gagne 15% en 3 semaines et se rapproche des 4.500 points.

(Tradingsat.com) - Après plus de 3% de gains cumulés sur la semaine dernière, le CAC40 s'assure de solides supports en attendant la BCE jeudi, notamment à la faveur d'une forte reprise sur les matières premières.

Tendance

Le CAC40 est demandé en légère baisse de 10 ponts à 4.447 (Calls IGMarkets). L'indice parisien prend 3,25% en cumulé, et 15% en 3 semaines. On a même fait 4.480 au plus haut vendredi, preuve qu'on cherche a tester les 4.500 à court terme, objectif qui pourrait être atteint sur les premiers jours de la semaine si on reste sur cette tendance positive.

A Wall Street, le SP&500 a gagné 0,33% vendredi, +2,67% en cumulé sur la semaine, avec un Dow Jones qui reprend le niveau psychologique des 17.000 points, et un S&P500 qui s'arrête à 1999,99!

Preuve que les marchés ont accumulé de manière générale pas mal de supports de tendance, et sont toujours bien orientés avec l'envie d'aller plus haut. Enfin à signaler la petite baisse du Nikkei ce matin à Tokyo à -0,61%.

Catalyseurs

Le principal moteur du marché pour la semaine sera la BCE. Un exercice de haute voltige pour Mario Draghi jeudi, il va devoir convaincre les marchés que la Banque Centrale doit poursuivre sa politique de modération des taux, en allant sans doute encore plus loin en matière de taux de dépôts négatifs.

Les analystes attendent une nouvelle baisse à -0,4% désormais, et une augmentation des montants des rachats d'actifs. Le Crédit Suisse par exemple parle d'un environnement économique qui a considérablement changé sur ces 3 derniers mois, ce qui rend une action décidée et volontaire non seulement "très anticipée par le marché, mais aussi nécessaire fondamentalement".

Mais l'autre grand catalyseur des marchés est aussi à chercher du côté des matières premières, avec un pétrole qui continue de grimper (39,40 dollars pour le Brent), l'once d'or fin qui gagne 10% sur l'ensemble du mois de février, le meilleur mois pour l'or depuis janvier 2012, ainsi qu'une forte hausse du minerai de fer, qui a provoqué un beau redressement de toutes les valeurs minières en Asie ce matin. Dans le sillage les valeurs correspondantes à Paris devraient bien réagir.

Valeurs

EDF

Le groupe risque encore de connaître une journée volatile en bourse, avec le directeur financier Thomas Piquemal qui a posé sa démission, sur fond de dissensions autour du projet de l'EPR britannique d'Hinkley Point, jugé par beaucoup trop coûteux et de nature à mettre en péril la santé financière d'EDF.

Peugeot

Barclays rehausse son conseil sur la valeur à surpondérer, objectif 22 euros.

Arcelor Mittal

Jefferies rehausse sa recommandation à conserver, objectif 4,5 dollars.

Atos

UBS relève son opinion à achat.

Engie

Crédit Suisse abaisse son conseil à neutre, et vise 14,4 euros.

Accor

Citigroup passe d'achat à neutre, objectif abaissé à 40,5 euros.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...