Bourse > Actualités > Points de marché > Morning Briefing : La rechute guette

Morning Briefing : La rechute guette

Etats-Unis, Chine et résultats d'entreprises... Les inquiétudes s'accumulentEtats-Unis, Chine et résultats d'entreprises... Les inquiétudes s'accumulent

(Tradingsat.com) - Après un début de semaine sans grande conviction, le CAC40 connaît un deuxième coup de faiblesse notable en 3 séances. La pression reste entière alors que les inquiétudes s’accumulent.

Tendance

Le CAC40 est demandé en baisse de 11 points à 4.361 points (Calls IGMarkets). Hier mardi l’indice a encore perdu 1,59%, 4.371 points, sur des volumes moyens à 3,2 miliards d’euros d’actions négociées.

Du côté de Wall Street, le Dow Jones a limité les dégâts hier, en ne perdant que 0,78%. La tendance n’est pas très significative en Asie, alors que la Bourse de Tokyo reste fermée une grande partie de la semaine, avec une série de jours fériés.

Catalyseurs

Le marché reste assez perturbé de manière générale par la conjoncture américaine, et de nouvelles craintes de panne de croissance, après les chiffres inquiétants du PIB la semaine dernière.

A cela sont venus s’ajouter les mauvais indicateurs de confiance en fin de semaine dernière, et le sentiment va rester négatif en attendant la publication de la statistique majeure de la semaine, l’emploi américain d’avril. On en aura un avant-goût cette après-midi avec l’enquête ADP sur le secteur privé.

Mais le marché reste aussi attentif à ce qui se passe en Chine, et hier c'était l'ISM, l'indice des directeurs d'achat de l'industrie chinoise qui a nouveau inquiété, signant un 14ème mois consécutif de contraction. Les investisseurs, en plus de la dégradation aux Etats Unis, s’inquiètent de voir l’économie chinoise donner à nouveau des signes de faiblesse.

A cela viennent s’ajouter les publications d’entreprises, nombreuses cette semaine, et dans l’ensemble on a des performances plutôt solides, avec un sentiment positif notamment sur la 2e partie de l'année en matière de croissance. Mais pour l'instant du côté des actions européennes, ces chiffres constituent plutôt un prétexte à des prises de profits, après un bon 1er trimestre.

On commence à avoir des multiples de valorisation élevés, avec de ce fait une tendance à alléger les portefeuilles. Pas mal d'incertitudes et de la pression de manière générale sur les marchés, pour un CAC40 incapable d'aller plus haut que 4.500 points, sans déclencher un retour de balancier à la baisse.

Valeurs

Société Générale

Les résultats de la banque sont meilleurs que prévu dans l'ensemble, à 901 millions d'euros de bénéfice net, soit une hausse de 6,5%, alors que les analystes l'attendaient stable aux alentours des 800 millions. La banque de détail a bien compensé les activités de marché, qui ont souffert logiquement des turbulences de début d'année. D'ailleurs, un nouveau plan de réduction des coûts va toucher la BFI, pour économiser 220 millions d'euros à fin 2017. Société Générale se dit confiant dans ses perspectives annuelles.

AXA

L'assureur signe un chiffre d’affaires stable, +1% au 1er trimestre, à 31,8 milliards d'euros. La tendance a été difficile sur le tout début d'année pour la gestion d'actifs, à -9%. Mais AXA parvient à compenser par la bonne santé des activités assurances dommages et spécialités.

Thalès

Le chiffre d’affaires du groupe d’élève à 2,7 milliards au 1er trimestre, une croissance de 7% en organique, mais avec des prises de commandes en baisse de 18% à 2,3 milliards d’euros. La base de comparaison est très défavorable, vu que sur un an le groupe a engrangé le fruit des commandes record de Rafale chez Dassault, dont Thalès réalise une grande partie de l'équipement. Thalès confirme tous ses objectifs, mais il ne faut pas oublier que le titre gagne 40% sur un an et 15% sur 3 mois. Certains seront peut-être tentés de prendre leurs profits.

Legrand

Le groupe signe un chiffre d’affaires d’1.2 milliard d’euros, avec une croissance organique d’1,9% et une marge opérationnelle de 19,2%. Legrand annonce 2 acquisition au Royaume Uni et en Indonésie, qui contribueront à hauteur de 3,5% au chiffre d’affaires annuel, et confirme ses prévisions.

Air France KLM

Le groupe repasse dans le vert au 1er trimestre sur son résultat brut à 26 millions d’euros, et a nettement réduit sa perte nette à 155 millions d’euros. L’ensemble des prévisions pour l’année est confirmé.

Orpéa

La société a publié encore une croissance très impressionnante sur le 1er trimestre, +26,5%, +4,7% en croissance interne. Les objectifs 2016 sont confirmés.

Vallourec

Le groupe aggrave sa perte sur le 1er trimestre à 284 millions d'euros. Malgré quelques petits signes d'amélioration sur le 2e trimestre à prévoir, le climat risque d'être toujours aussi difficile sur le second semestre, dit le groupe.

GFI Informatique

Le groupe annonce un chiffre d’affaires de 207,8 millions d'euros sur le 1er trimestre, en hausse de 10,8%. Les objectifs annuels sont confirmés.

Orange

Le groupe annonce une émission obligataire de 750 millions d'euros à 9 ans, coupon annuel de 1%.

Saint-Gobain

Wendel va céder 5,3% du capital, et Saint Gobain va en reprendre quasiment un tiers pour l’annuler. Au cours d'hier, le bloc de titres concernés est d'une valeur d'1,18 milliard d'euros. A l'issue de l'opération Wendel détiendra encore 6,4% du capital de Saint Gobain et 11,1% des droits de vote.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI