Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Morning Briefing : L'OPEP en renfort !

Morning Briefing : L'OPEP en renfort !

L'accord de l'OPEP à Alger hier fait remonter le pétrole Brent à un peu plus de 48$.L'accord de l'OPEP à Alger hier fait remonter le pétrole Brent à un peu plus de 48$.

(Tradingsat.com) - Après l’accord-surprise de l’OPEP à Alger hier pour réduire un peu la production pétrolière, les indices boursiers repartent dans le sillage des prix du pétrole.

Tendance et catalyseurs

Le CAC40 est demandé en hausse de 42 points à 4.474 (Calls IGMarkets). Hier le marché a réussi à rebondir, +0,77% à 4.432, sur des volumes assez peu significatifs, 2,4 milliards d'euros. L’indice parisien s'est bien remis des petits chocs du début de semaine, en repartant en direction des 4.500, alors que les doutes autour de la Deutsche Bank et le secteur bancaire européen semblent s’apaiser un peu à court terme. Mais globalement assez peu de conviction de la part des investisseurs jusque-là.

Cela pourrait changer un peu ce matin, dans le sillage de Wall Street qui avance aussi, +0,5% pour le S&P500, et le Nikkei qui reprend un peu de hauteur, avec un petit affaiblissement du Yen à 101 contre dollar qui soulage un peu les exportateurs.

Mais le facteur qui va le plus stimuler la cote aujourd’hui, c’est l’accord inattendu des pays de l’OPEP à Alger hier pour réduire leur production. Un accord plus symbolique qu’autre chose, qui ne concerne que 700.000 barils/jour sur un peu plus de 32 millions, mais il a le mérite d’impulser une dynamique en faveur d’une stabilisation des prix autour des 50 dollars. Les titres du secteur pétrolier devraient bien réagir ce matin.

Valeurs

EDF

Après avoir été mis sous surveillance chez Moody's il y a quelques jours à peine, l'agence a abaissé sa note de crédit sur EDF, et passe de A2 à A3, dans le sillage du démarrage des investissements pour l'EPR Britannique d'Hinkley Point. Les décisions stratégiques d’EDF ne seront pas suffisantes pour compenser les risques associés au chantier britannique, dit l'agence, son profil de crédit est donc fragilisé. La perspective de note reste néanmoins stable.

En outre EDF a annoncé une nouvelle série de tests sur une douzaine de réacteurs nucléaires en France, ils devraient avoir lieu pendant les périodes d'arrêts planifiées des centrales concernées, mais certaines pourraient du coup être plus longues que prévues. Pas de lien avec les vérifications de qualité liées au problèmes de production de composant au Creusot, il s'agit d'une campagne menée dans le cadre d'une enquête sur des concentrations anormales de carbone dans les cuves.

Coface

JPMorgan rehausse son opinion de neutre à surpondérer. L’objectif de cours remonte de 5,5 euros à 7,6 euros.

Groupe Gorgé

BPI France annonce la cession de 8,15% pour 21 millions d’euros.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...