Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Morning Briefing : L'Europe cale

Morning Briefing : L'Europe cale

Le dollar trop fort empêche les indices européens de monter.Le dollar trop fort empêche les indices européens de monter.

(Tradingsat.com) - Malgré des catalyseurs positifs (action des banques centrales, pétrole ferme), les indices européens manquent de direction désormais. En cause notamment, un dollar toujours faible, qui perturbe le climat sur le marché des changes.

Tendance et catalyseurs

Le CAC40 est demandé en baisse de 24 points à 4.438 Vendredi +0,44 à 4.462, sur des volumes bien consistants, 6 milliards d'euros. Mais les 4.500 sont une barrière infranchissable pour le moment. On est déficitaires de 0,67% en cumulés sur l'ensemble de la semaine passée, vendredi on a mis un terme à 3 séances de correction consécutives, on est repartis de l'avant avec de la conviction, mais pas moyen d'aller chercher et sécuriser les 4500.

On a signé un plus haut lundi dernier à 4.535, mercredi 4.502 et jeudi 4.501, mais pas moyen de les tenir. Même avec la séance de vendredi qui aurait pu être décisive, c'était une séance "à sorcières", plusieurs types de contrats et d'options tombaient à échéance, mais ça n'aura pas été décisif du tout.

Wall Street en revanche qui prend le large, avec une 5ème semaine de hausse consécutive pour les indices américains. Le S&P500 est dans le vert depuis le début de l'année.

On reste sur les messages de la FED, et sur un pétrole qui reste ferme dans l'ensemble. Ce que les investisseurs européens attendent sans doute, c'est que les taux de changes se remettent sur les rails du scénario monétaire actuel, c'est à dire que le dollar redescende.

Sa baisse a un peu biaisé toutes les projections, dans l'état actuel des choses il faudrait que les statistiques de la semaine soient bonnes aux Etats-Unis pour peut-être revenir aux anticipations de hausse des taux de la FED, et donc du dollar. Mais on n’aura pas grand-chose à se mettre sous la dent à ce niveau, hormis les commandes de biens durables et surtout le PIB vendredi (3ème estimation du dernier trimestre 2015).

Valeurs

AXA

Henri de Castries lance le processus de sa succession. Il quittera ses fonctions à la tête du groupe d’assurances au 1er septembre. Le PDG D’AXA indique qu’il lui paraît naturel qu’une nouvelle équipe mette en place le nouveau plan stratégique de l’assureur qui sera présenté cet été. Dans l’attente du 1er septembre, il nomme Thomas Buberl directeur général du groupe. Selon le Sunday Times, Henri de Castries serait pressenti pour prendre la tête de la banque HSBC.

Sodexo

Le titre remplace à ce jour Alstom au CAC40.

Casino

S&P abaisse la note de crédit long terme du groupe de BBB- à BB+, avec une perspective stable. FNAC Darty préfère finalement l'offre de Conforama, 864 millions d'euros tout en cash, contre les 800 proposés par la Fnac en échanges de titres. Un revers pour la Fnac, qui ne s’avoue pas vaincu et qui espère convaincre tout de même les actionnaires de Darty.

Airbus

L’avionneur cède son activité électronique de défense au fonds américain KKR pour 1,1 milliard d'euros.

Valtech

Forte hausse des performances de l'agence de marketing numérique. Le résultat net 2015 est de 5,4 millions d'euros contre 1,7 un an plus tôt, le chiffre d’affaires progresse de 22.3% à taux de changes constants, à 184,9 millions, la marge brute opérationnelle est de 8% contre 6,9 il y a un an.

Hi Media

Le groupe de conseil en stratégie numérique signe une perte brute d'1 millions d'euros sur le second semestre de son exercice fiscal. Le groupe prévoit un retour dans le vert sur l'ensemble de l'année.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...