Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Morning Briefing : Dollar en baisse, pétrole en hausse, marchés perplexes

Morning Briefing : Dollar en baisse, pétrole en hausse, marchés perplexes

La baisse du dollar reste le catalyseur de mardhé principal.La baisse du dollar reste le catalyseur de mardhé principal.

(Tradingsat.com) - Les indices ont été particulièrement volatiles sur les dernières 3 heures, après la réunion de la FED qui a provoqué une baisse marquée du dollar. Les matières premières ont tendance à remonter, le pétrole notamment, mais tout cela accroît la volatilité.

Tendance

Le CAC40 demandé en légère baisse, -10 points pour 4.432. Hier on a légèrement reculé en clôture, mais forte volatilité puisqu’on on perdait quasiment 2% à la mi-journée, avant de nettement se redresser. Un retournement de tendance conséquent qui a provoqué une inflation des volumes à 4,2 milliards.

Et c'est Wall Street qui a de nouveau brillé, en signant de nouveaux plus hauts annuels pour le S&P500, qui a pris 0,66% et pour le Dow Jones +0,9. La décision monétaire et les commentaires de la FED ont encore été l'occasion d'arbitrages de court terme assez nets.

En Asie ce matin en revanche la tendance était un peu alourdie par la hausse des monnaies, Yen, Won, etc... sont tous en hausse face au dollar, le Nikkei a Tokyo a perdu 1,24% en clôture.

Catalyseurs

C’est la baisse du dollar qui domine les débats, et qui laisse les marchés un peu perplexes. Certes la FED a été plutôt claire dans son calendrier de perspectives monétaires, 2 hausses de taux supplémentaires prévues pour cette année, mais les marchés ont surtout retenu la grande prudence de la Réserve Fédérale, et ont vendu le dollar contre toute monnaie.

L'euro monte à 1,13, le Yen du côté des 111-112, du coup en Asie on craint des interventions de banques centrales pour affaiblir leurs propres devises si la situation persiste. On se réaligne à court terme pour tenir compte de la progressivité et de la lenteur des hausses de taux de la FED.

Un mouvement sans doute un peu excessif, il ne faut pas oublier qu'il y a encore quelques jours certains en étaient à parier qu'il n'y aurait plus de hausse de taux cette année face aux incertitudes mondiales.

L'autre phénomène qui est lié d'ailleurs, c'est une forte hausse du pétrole. On est au plus haut de l'année, cette fois au-dessus des 40 pour le Brent comme pour le WTI, qui gagnent respectivement 21 et 31% sur un mois.

Les rachats par les hedge funds continuent, dans l'anticipation d'une réunion des pays OPEP et non-OPEP le mois prochain. Mais aussi avec les effets de change, on se couvre au juste prix. Le résultat est un soutien au marché de plus, sur un mois par exemple Total reprend 8,3%, Technip +28% et Vallourec +60% !!

Valeurs

Air Liquide

Lancement d'une augmentation de capital réservée aux salariés à 77,18 euros par action.

Total

Nomura passe de neutre à achat, objectif remonté de 40 à 45 euros.

Scor

Bernberg commence son suivi à conserver, objectif 31,10 euros.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...