Bourse > Actualités > Points de marché > Morning Briefing : Dans les starting blocks…

Morning Briefing : Dans les starting blocks…

C'est la BCE qui devraient lancer jeudi les grandes tendance de fin d'année.C'est la BCE qui devraient lancer jeudi les grandes tendance de fin d'année.

(Tradingsat.com) - Les marchés se mettent déjà en ordre de bataille pour les 15 prochains jours, qui vont être décisif pour le mois à venir, entre BCE, FED et emploi américain.

Tendance

Le CAC40 est demandé en hausse de 11 points pour 4975 (Calls IGMarkets), désormais à moins de 1% avant les 5000. Hier on a encore grimpé, +0.56% en clôture.

Et puis il y a du volume, 3.6 milliards d'euros, on sent que le marché à envie d'en découdre une nouvelle fois avec les 5000, ou au moins à se mettre en position avant la réunion de la BCE.

En revanche Wall Street a reculé hier, avec un S&P500 qui a terminé à -0.46% Mais Tokyo termine au-dessus des 20000 points, pour la première fois depuis le 20 août dernier, +1.34% à 20012 points.

Catalyseurs

On voit que les positions sont prises sur le marché actions, mais tout le monde est paré désormais aussi sur le marché des changes, face à 15 jours décisifs, avec la réunion de politique monétaire de la BCE, l’emploi américain vendredi et la réunion de la FED le 16 décembre prochain.

Le scénario des investisseurs est désormais bien huilé, on reste fermes sur le dollar ces prochaines heures, comme maintenant aux alentours d’1.0580 sur l’Euro-Dollar, avec des positions vendeuses sur l’Euro qui atteignent des sommets.

On peut donc prévoir un déclenchement lors de la conférence de presse de Mario Draghi jeudi, avec une première vague qui pourrait faire descendre l’euro-dollar vers 1.04. Et puis, si les chiffres d’emploi américains sont excellents vendredi, une 2ème vague de nature à pousser vers 1.03… avant que la FED n’enfonce le clou et ne pousse les deux monnaies à parité.

Mais les positions sont tellement prises à l’avance et sur un scénario tellement bien préparé que le moindre décalage pourrait avoir des conséquences spectaculaires. Si les gestes de la BCE ne sont finalement pas aussi forts qu’attendus, Barclays prévoit un retour de manivelle assez violent, avec un Euro-Dollar qui remonterait d’un coup vers 1.10!

Valeurs

Le secteur automobile se porte bien en France, les immatriculations sont en hausse de 11.3% en novembre, avec PSA +13%, Renault +8.4%, et beau rebond de la marque Volkswagen après le trou d'air d'octobre (-3.7%), là on est en hausse de 4.4% sur le mois, et +4.7% pour l'ensemble des marques du groupe Volkswagen.

Renault

Encore de l’agitation à prévoir autour du titre, alors que le journal financier Nikkei révèle que Nissan cherche à augmenter ses parts au capital de Renault, et prendre 10% de plus, pour diluer l'influence de l'état français. Nissan dément pour cela être contraint à faire une augmentation de capital, comme il était écrit dans l’article. A noter que le gouvernement japonais s'est officiellement prononcé hier par le biais de son porte-parole, en faveur d'un maintien de l'alliance industrielle et stratégique. Le gouvernement japonais assure de son soutien toutes les initiatives de nature à maintenir les relations entre les deux groupes en l’état, autour de l'alliance.

Safran

L'état revend 2,64% du capital pour 753.5 millions d'euros. Aux termes de l'opération l'état sera encore actionnaire à hauteur de 15.4% du capital, et détenteur de 23.9% des droits de vote.

Accor

Le groupe annonce le rachat d'un important portefeuille d'actifs auprès de 3 investisseurs européens pour 284 millions d'euros.

GTT

Société Générale dégrade son opinion d'achat à conserver, l’objectif de cours est réduit de 64 à 47 euros.

Alcatel-Lucent

Crédit Suisse relève son conseil de neutre à surperformance, objectif de cours à 4.95 euros CNP Assurances JPMorgan abaisse son conseil de surpondérer à neutre, objectif de cours descendu à 14.5 euros.

Total

Barclays abaisse sa recommandation de surpondérer à pondération en ligne, objectif de cours relevé à 59 euros.

Remy Cointreau

Société Générale réhausse son conseil de conserver à achat, objectif de cours relevé à 76 euros.

Equipement électrique – Industrie

Citigroup commence son suivi de Schneider Electric à vendre, Alstom et Legrand à neutre.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI