Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Eutelsat estime à 50 millions la perte du satellite de SpaceX

Marché : Eutelsat estime à 50 millions la perte du satellite de SpaceX

Marché : Eutelsat estime à 50 millions la perte du satellite de SpaceXMarché : Eutelsat estime à 50 millions la perte du satellite de SpaceX

PARIS (Reuters) - Eutelsat estime à environ 50 millions d'euros d'ici 2019 l'impact sur son chiffre d'affaires de la perte du satellite AMOS-6 lors de l'explosion sur le pas de tir d'une fusée Falcon 9 de SpaceX survenue jeudi à Cap Canaveral.

L'impact sur le chiffre d'affaires est estimé à environ cinq millions d’euros pour l'exercice 2016-2017, 15 millions d'euros pour 2017-2018 et entre 25 et 30 millions d’euros pour 2018-2019, dit l'opérateur de satellites dans un communiqué.

"Les coûts opérationnels liés à ce projet qui seront économisés permettront de compenser partiellement l'impact au niveau de la marge d’Ebitda", ajoute-t-il. Eutelsat confirme tous les objectifs financiers qu'il avait publiés le 29 juillet 2016 lors de la publication de ses résultats annuels.

Le satellite AMOS-6 était détenu par la société Spacecom.

Eutelsat rappelle qu'en partenariat avec Facebook, il avait signé un accord pluriannuel pour louer la charge utile en bande Ka du satellite AMOS-6 couvrant l'Afrique subsaharienne, afin d'y lancer des services haut débit à partir du début de 2017.

L'opérateur souligne qu'il s’engage à poursuivre le développement du haut débit en Afrique et qu'il étudiera d’autres options pour répondre aux besoins.

(Dominique Rodriguez, édité par Véronique Tison)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...