Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : L'abandon du projet de loi sur les extraditions vers la Chine enflamme la Bourse de Hong Kong

mercredi 4 septembre 2019 à 10h00
Le texte sur les extraditions devrait être retiré, La Bourse de Hong Kong s'envole

(BFM Bourse) - L'indice Hang Seng, baromètre de la Bourse de Hong Kong, a brusquement décollé de plus de 3% mercredi après la publication d'articles de médias locaux affirmant que la cheffe de l'exécutif du territoire semi-autonome chinois avait l'intention d'abandonner le texte sur les extraditions, qui avait poussé les manifestants dans les rues de la cité-Etat.

La cheffe de l'exécutif de Hong Kong, Carrie Lam, devrait annoncer ce mercredi 4 septembre le retrait du projet de loi d'extradition de suspects vers la Chine pour tenter de sortir de la crise qui secoue la région administrative spéciale (RAS) depuis le mois d'avril, rapportent les médias locaux South China Morning Post et HK01. La réaction des marchés a été immédiate, l'indice vedette de la Bourse de Hong Kong, le Hang Seng, bondissant de plus de 3% dès la diffusion de ces informations. À 15h30 heure locale, le baromètre du marché hongkongais décollait de 3,91% à 26.527 points, au plus haut depuis le 2 août dernier.

Les informations avancées par les médias locaux selon lesquelles Carrie Lam s'apprête à accéder à l'une des principales revendications des manifestants pro-démocratie ont été confirmées à Reuters par une source gouvernementale hongkongaise. Après avoir seulement "suspendu sine die" le projet de loi controversé en juin dernier pour tenter de désamorcer -sans succès- la crise politique qui secoue la RAS, Carrie Lam se résout donc à retirer ce projet. Il faut dire que depuis juin dernier, le mouvement n'a cessé de s'intensifier, les manifestants réclamant désormais également la démission de la dirigeante - imposée par Pékin en 2017.

Le gouvernement chinois a d'ailleurs, à maintes reprises, réaffirmé son soutien à Carrie Lam, laquelle a pour sa part démenti mardi une information de Reuters selon laquelle sa démission aurait été refusée à Hong Kong.

Les valeurs du luxe recherchées à Paris

Ce probable retrait de loi sur les extraditions envers la Chine, qui pourrait apaiser la situation à Hong Kong, profite aux Bourses européennes mercredi matin. Le CAC 40 et le Dax progressent de 1% chacun dans les premiers échanges, tandis que le "Footsie" britannique s'adjuge 0,8% dans un marché également rendu optimiste par les derniers rebondissements au Parlement ouvrant la voie à un possible (nouveau) report du Brexit.

L'indice phare du marché parisien est notamment porté par les valeurs du luxe, LVMH (+3,5%), Kering (+3,5%) et Hermès (+2,4%) signant les trois meilleures performances de la première heure de cotations derrière l'équipementier aéronautique Thalès qui a dévoilé des comptes semestriels convaincants. Si ces titres sont particulièrement recherchés mercredi matin, c'est que l'ex-colonie britannique est l'une des places fortes mondiales du secteur puisqu'elle pèse pour plus de 10% du marché mondial du luxe.

Parmi les autres secteurs sensibles à la conjoncture économique chinoise, on retrouve notamment l'automobile, la Chine constituant le premier marché mondial. Le signal d'apaisement des tensions venu de Hong Kong profite donc aux valeurs automobiles, constructeurs en tête (+2% pour Peugeot, +1,7% pour Renault).

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+332.80 % vs -7.58 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat