Bourse > Actualités > Points de marché > Europe : La croissance du marché automobile européen ralentit

Europe : La croissance du marché automobile européen ralentit

Europe : La croissance du marché automobile européen ralentitEurope : La croissance du marché automobile européen ralentit

PARIS (Reuters) - La hausse du marché automobile européen a ralenti en octobre et le scandale Volkswagen a pesé sur les performances commerciales du groupe allemand, montrent les chiffres publiés mardi par l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA).

Les ventes de voitures dans les pays de l'Union européenne et ceux de l'Association européenne de libre-échange (Islande, Norvège et Suisse) ont progressé de 2,7% le mois dernier par rapport à l'an dernier, à 1.144.109.

En septembre, leur hausse avait été de 9,8%.

Octobre marque néanmoins le 26e mois consécutif de croissance du marché.

L'ACEA note que la demande est restée bien orientée en Italie (+8,6%), en Espagne (+5,2%) ainsi qu'en Allemagne (+1,1%) et en France (+1,0%) même si sa croissance a ralenti, tandis que le marché britannique a reculé de 1,1%.

Sur les dix premiers mois de l'année, il s'est vendu 11,93 millions de véhicules sur le marché européen, un chiffre en hausse de 8,2%, contre +8,8% sur janvier-septembre, précise l'ACEA.

Le détail des chiffres par constructeur montre que le scandale du logiciel de trucage des tests d'émissions polluantes installé par Volkswagen sur plusieurs millions de véhicules dans le monde, révélé mi-septembre par les autorités américaines, a semble-t-il commencé à affecter ses ventes.

La marque allemande a écoulé 141.817 voitures le mois dernier, soit 0,4% de moins qu'en octobre 2014. Pour l'ensemble des marques du groupe Volkswagen (VW, Audi, Skoda, Seat et Porsche principalement), les ventes accusent une baisse de 0,8% sur un an, à 288.221.

Volkswagen n'est pas le seul à accuser le coup: PSA Peugeot Citroën a vu ses ventes diminuer de 1,5% le mois dernier, le groupe Renault (marques Renault et Dacia) de 0,4%. La baisse est plus marquée encore pour Opel (-2,5%).

(Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI