Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Attentats de Bruxelles : Tourisme, transport et euro en forte baisse

Attentats de Bruxelles : Tourisme, transport et euro en forte baisse

Le secteur aérien est logiquement le plus attaqué ce matin en bourse.Le secteur aérien est logiquement le plus attaqué ce matin en bourse.

(Tradingsat.com) - Aérien, hôtellerie, loisirs… Tous ces secteurs sont vendus aujourd’hui sur les bourses européennes, tout comme lors des dernières attaques terroristes à Paris.

Les bourses européennes accusent logiquement le coup. Malgré des signaux de marché qui plaidaient pour une ouverture stable, l’annonce des attentats de Bruxelles a sensiblement pesé dès l’ouverture.

La prime de risque géopolitique fait sa réapparition et occasionne de la volatilité, qui avait baissé ces derniers jours.

Le secteur aérien le plus touché

A l’ouverture, le CAC40 perdait 0,8%. On a même cédé plus d’1,5% avant de réduire progressivement les pertes. Mais la tendance reste chaotique en fin de matinée.

Le secteur aérien pèse lourd, avec notamment Air France KLM qui cède 4,1%. Lufthansa perd 2,3%, EasyJet -3,3%, RyanAir -4,3%. A noter aussi Aéroport de Paris qui cède 3%. Dans le même ordre d’idées, Eurotunnel perd 2,8%.

Loisirs et assurances dans le sillage

Les secteurs du tourisme et des loisirs sont également l’objet de dégagements, avec Thomas Cook -4,4% TUI -3,2%, où à Paris Pierre et Vacances qui cède 1,2%. Euro Disney n’est que peu touché à 0,8%.

Le secteur des assurances est dans le rouge également, avec AXA -1,3% ou Allianz -0,9%.

Le secteur de la défense résiste

En revanche, comme on l’a vu lors des précédentes vagues d’attentats à Paris, le secteur de la défense au contraire bénéficie d’un mouvement d’achat marqué, Thalès par exemple gagne 1,23%.

Le titre d’ailleurs surperforme largement son indice de référence sur un an, gagnant 44% alors que le SBF120 perd 12,2%.

Le dollar reprend de la vigueur

Quant à l’euro, il s’est logiquement affaibli notamment contre dollar. Ce matin bien ancré vers 1,1250, on a décroché en direction des 1,12, qui semblent constituer un niveau d’équilibre.

On est même allé en-dessous en début de matinée, jusqu’à 1,1189 au plus bas, avant de remonter. Mais il est clair que le dollar reprend ponctuellement des forces, du fait de la résurgence de cette prime de risque géopolitique.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...