Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Projet de SuperLeague : La Juventus Turin s'envole à la Bourse

lundi 19 avril 2021 à 11h00
La Juventus Turin s'envole en Bourse

(BFM Bourse) - Le titre de la Juventus Turin, l'un des douze grands clubs européens ayant annoncé sa participation au projet de "Super League" privée -visant à supplanter l'actuelle Ligue des champions- flambe à la Bourse de Milan.

Coup de tonnerre sur la planète football, et la presse ne s'y trompe pas. "La guerre des riches" titre L'Equipe ce lundi, quand les médias anglais parlent de "honte" pour les sécessionnistes et que d'autres se demandent comment le football européen a pu imploser.

Porté par une poignée de clubs... parmi les plus riches du Vieux Continent, le projet de Super League européenne -vieux serpent de mer évoqué par ces mêmes clubs pour tenter de s'affranchir des contraintes imposées par l'UEFA- fait l'unanimité contre lui. Ou presque. Car qu'importe le tollé provoqué, le marché accueille très favorablement cette annonce, le titre Juventus Turin -l'un des douze clubs ayant annoncé sa participation à ce projet de ligue fermée- bondissant de 8,8% à 84,1 centimes d'euro à Milan peu avant 11h. Il revient ainsi à un niveau plus observé depuis l'élimination des Bianconeri contre le FC Porto début mars dernier.

Le club turinois, le plus titré en Italie avec 36 titres de champion national, a confirmé sa participation au projet avec deux autres clubs italiens (Inter Milan et AC Milan) et neuf autres équipes (six anglaises et trois espagnoles) dans la nuit de samedi à dimanche. Leur ambition est de créer une compétition privée, sans relégation ni promotion, pour concurrencer la Ligue des champions organisée par l'UEFA.

La Juventus s'attend à ce que la "Super League" crée de la valeur à long terme pour la société et pour l'industrie du football dans son ensemble", a écrit le club dans un communiqué. Ce dernier reste néanmoins prudent sur les chances de ce projet d'aboutir effectivement: "Même si les clubs fondateurs vont déployer tous leurs efforts pour mettre en œuvre le projet dans les plus brefs délais, pour le moment, le club ne peut pas garantir que le projet sera effectivement lancé avec succès ou établir le calendrier exact du projet".

Et si la Juve précise encore "ne pas avoir tous les éléments nécessaires pour évaluer en détail l'impact de la "Super League" sur ses performances financières", le marché ne s'y trompe pas et y voit clairement un gage de futurs revenus.

Dans une interview accordée dimanche à la radio espagnole Cadena Cope, le président du FC Barcelone Joan Laporta a confirmé le biais financier de ce projet, alors que les plus grands clubs européens se plaignaient du manque d'attrait du tour préliminaire de l'actuelle Ligue des champions. "La Super League européenne s'attaque au football. C'est juste une question d'argent" a ainsi déclaré le premier dirigeant impliqué dans ce projet à s'exprimer publiquement.

La plus grande banque du monde est aussi de la partie. JPMorgan a de fait annoncé lundi qu'elle allait financer ce projet, qui fait réagir jusque dans les sphères politiques. Cette "Super League" est contraire aux valeurs européennes de "diversité" et d'"inclusion", a notamment estimé Margaritis Schinas, vice-président de la Commission européenne, sur Twitter, quand Boris Johnson a lui estimé que cette proposition était "très dommageable pour le football".

Autre club engagé dans le projet, Manchester United voit son titre bondir de 3,9% dans les échanges électroniques avant Bourse à New York. "En réunissant les plus grands clubs et les plus grands joueurs du monde pour qu'ils s'affrontent tout au long de la saison, la Super League ouvre un nouveau chapitre du football européen, qui garantira une compétition et des stades de niveau mondial et un soutien financier accru pour la pyramide du football dans son ensemble", indique son président américain Joe Glazer dans le communiqué publié par la Super League.

Le lancement de cette "Super League", offre à laquelle le PSG et le Bayern Munich n'auraient pas donné suite, intervient alors que l'UEFA réunit lundi son comité exécutif pour entériner une refonte de sa Ligue des champions à l'horizon 2024.

(avec AFP)

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.50 % vs +32.15 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat