Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Porsche : Vers un retour du constructeur allemand en Bourse?

lundi 15 octobre 2018 à 11h33
Le directeur financier de Porsche caresse l'idée d'un retour en Bourse

(BFM Bourse) - Porsche pourrait devenir l'une des plus grandes capitalisations du secteur automobile dans le monde, selon les projections de son directeur financier.

Porsche prépare-t-il son retour en Bourse? Lutz Meschke, le directeur financier de Porsche, y songe en tout cas de plus en plus explicitement. Le dirigeant appelle les administrateurs de sa maison-mère Volkswagen à réfléchir à l'opportunité d'une introduction en Bourse du constructeur allemand de voitures de sport. "Une valorisation de 60 à 70 milliards d'euros ne serait pas excessive", a-t-il confié en marge d'une rencontre avec la presse allemande.

Une aubaine potentielle pour Volkswagen

Se référant à l'exemple de Ferrari au sein de Fiat Chrysler, le dirigeant a souligné qu'une telle opération serait également profitable à Volkswagen. Depuis l'introduction en Bourse des parts d'Exor (la société d'investissement détenue par la famille Agnelli, les fondateurs de Fiat) dans Ferrari, la valeur globale de Fiat, en incluant la quote-part de ses participations, a pratiquement décuplé. Avec seulement 3,4 milliards d' euros de chiffre d'affaires, Ferrari pèse 19,5 milliards d'euros en Bourse. Porsche affiche pour sa part 23,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2017, sept fois plus que la marque italienne.

Entre Porsche et Volkswagen, une histoire longue et complexe

Une telle opération mettrait fin à une parenthèse de quelques années, la société Porsche ("Dr. Ing. h.c. F. Porsche AG" de son nom complet) ayant longtemps été cotée distinctement. À partir de 2005, sous l’impulsion de Ferdinand Piëch (petit-fils du fondateur Ferdinand Porsche et ex-PDG de Volkswagen), Porsche a opéré une montée au capital de Volkswagen jusqu’à en devenir le premier actionnaire. Mais la proie s’est révélée beaucoup trop grosse dans un contexte de crise financière, et c'est finalement Volkswagen qui a avalé Porsche AG, devenu comme Skoda ou Seat une des marques du groupe.

Mieux valoriser chaque partie du groupe

Le fait est qu'en tant que composante du géant de Wolfsburg, Porsche n'est pas mis en valeur alors que la marque, la plus rentable au monde avec Ferrari justement, a été un des rares moteurs de profits pour Volkswagen face à la faiblesse de la marque éponyme, engluée dans le scandale de la triche aux émissions polluantes de moteurs diesel.

Un leader dans les motorisations électriques et hybrides

Porsche, qui n'a jamais investi dans cette technologie (les rares motorisations diesel utilisées par la marque venaient d'Audi, et ce carburant est maintenant abandonné chez Porsche), est par ailleurs en pointe dans l'électrique, un segment particulièrement recherché des investisseurs comme le montre la valorisation de Tesla.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.10 % vs +42.13 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat