Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

OVH revoit légèrement ses ambitions à la baisse pour son entrée en Bourse

mardi 5 octobre 2021 à 12h36
OVH s'apprête à s'introduire sur le marché parisien

(BFM Bourse) - La pépite française du cloud vise une valorisation comprise entre 3,5 et 3,75 milliards d'euros à l'issue de l'opération au cours de laquelle il espère lever 350 millions d'euros via l'émission d'actions nouvelles, soit légèrement moins que les 400 millions évoqués en septembre. Les actions OVH se négocieront à Paris à compter du 19 octobre.

Le premier fournisseur européen de services d'informatique dématérialisée (cloud) a dévoilé ce mardi matin les modalités de son introduction à Bourse attendue depuis des mois. Dans un communiqué publié sur son site, OVHcloud annonce l'approbation de son document d'enregistrement par l'AMF en vue de l'admission de ses actions sur le compartiment A d'Euronext Paris à compter du 19 octobre prochain - la négociation des titres sous la forme de promesses d'actions commencera elle dès le 15 octobre.

La fourchette indicative (donc susceptible d'être dépassée dans un sens ou dans l'autre) du prix de l’offre arrêtée par le conseil d’administration d'OVH est comprise entre 18,50 et 20 euros par action, ce qui ferait ressortir une valorisation de l'ordre de 3,5 à 3,74 milliards d'euros.

OVH précise que l'émission des nouvelles actions dans le cadre de l'offre devrait permettre de lever 350 millions d'euros (correspondant à un maximum de 18.918.919 actions nouvelles sur la base de la borne inférieure de la fourchette de prix indicative), tandis que la vente d'autres actions existantes par d'autres actionnaires, tels que la famille Klaba, devrait permettre de lever 50 millions d'euros supplémentaires. KKR et TowerBrook Capital Partners pourraient également vendre plus de 3,2 millions d'actions dans le cadre d'une option de surallocation pouvant représenter jusqu'à 15% du total des actions nouvelles, ce qui permettrait à OVH de récolter un produit brut supplémentaire de 60 millions d'euros.

Coup de mou pour les introductions en Bourse

Le fondateur Octave Klaba et sa famille resteront largement majoritaires à l'issue de l'opération, avec environ 70% du capital, tandis que les fonds d'investissement américains KKR en détiendront chacun environ 8,4% (part pouvant tomber à 7,6% en cas d'exercice intégral de l'option de surallocation). Le flottant sera alors compris entre 11,5% et 13,2%.

OVH s'apprête donc à franchir le pas de la Bourse malgré les interrogations quant à l'appétit des investisseurs pour de nouvelles IPO suscitées par le report de la cotation d'Icade Santé la semaine dernière - au moment où celle du spécialiste de la chimie verte Afyren n'a pas fait le plein. "Nous sommes très attentifs aux conditions de marché", a déclaré à des journalistes le directeur général d'OVHcloud, Michel Paulin, en réponse à une question sur ce sujet.

"Au cours des dernières semaines, nous avons noué le dialogue avec les investisseurs qui ont compris pourquoi OVHcloud est idéalement positionné pour capter la croissance exponentielle du marché du cloud et la demande grandissante en matière de souveraineté des données" ajoute le dirigeant cité dans le communiqué. Le groupe a néanmoins légèrement revu en baisse son objectif annoncé fin septembre de lever 400 millions d'euros via l'émission d'actions nouvelles. Le directeur financier d'OVH, Yann Leca, explique toutefois que la société avait entre-temps perçu 58 millions d'euros de dédommagements de ses assurances après l'incendie survenu dans l'un de ses data centers à Strasbourg en mars dernier. "Ce montant de 350 millions d'euros est largement suffisant pour financer notre plan de croissance jusqu'en 2025", a-t-il affirmé.

Expansion géographique et potentiels rachats

Le communiqué du groupe précise que ce dernier "a l’intention d’utiliser le produit de l’émission des actions nouvelles pour financer sa stratégie de croissance, dont notamment le financement de son expansion géographique et la construction des centres de données, du développement des produits nouveaux et le cas échéant des opérations de croissance externe".

Basée à Roubaix (Nord), la société, créée en 1999, compte plus de 2.400 salariés et a réalisé 632 millions d'euros de chiffre d'affaires lors de son exercice clos le 31 août 2020 (+9%). OVHcloud table sur une croissance encore moindre pour son exercice décalé 2021, estimant que ses revenus devraient s'établir à 663 millions sur la période (soit +5%). La marge d’Ebitda ajusté pour l’exercice clos le 31 août 2021 est pour sa part estimée entre 38% et 40% du chiffre d’affaires.

À noter qu'OVH est le 2e groupe issu du label Next 40 créé par le gouvernement en 2019 afin de soutenir des sociétés perçues comme prometteuses et susceptibles de devenir des leaders technologiques à s'introduire sur le marché parisien après Believe en juin dernier.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.10 % vs +41.91 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat