Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

La Juventus Turin s'effondre en Bourse face au probable abandon du projet de Super League

mercredi 21 avril 2021 à 10h39
La Juventus Turin s'effondre en Bourse face au probable abandon du projet de Super League

(BFM Bourse) - Le titre de la Juventus Turin s'écroulait mercredi matin à la Bourse de Milan, avec une baisse de plus de 10% à l'ouverture, après la défection des clubs anglais dans le projet de Super Ligue dont le club italien est l'un des instigateurs.

Tué dans l'œuf par le départ des clubs anglais (Manchester United, Manchester City, Tottenham, Arsenal, Chelsea et Liverpool) après une vive journée de protestations, le projet de Super League annoncé dimanche soir en grandes pompes par les présidents du Real Madrid (Florentino Perez) et de la Juventus Turin (Andrea Agnelli) ne verra finalement pas le jour. Si les instigateurs du projet de sécession de certains des plus grands clubs européens vis-à-vis des compétitions organisés par l'UEFA ont officiellement indiqué que le projet était "suspendu" en vue d'être "remodelé", le coup est rude.

Coté à Milan, le titre Juventus Turin qui avait bondi de plus de 17% lundi à la perspective de revenus plus importants générés par la ligue privée en question, efface la totalité de ses gains du début de semaine avec une rechute de 11,7% à 77,1 centimes d'euro au lendemain d'un repli de 4,6% alors que la fronde mondiale semblait laisser peu de chances au projet d'aboutir.

"Les titres de la Juventus et de Manchester se sont retrouvés sous pression après les gains d'hier alors qu'il devient clair que même au sein des clubs de Premier League (le championnat d'Angleterre, NDLR), le soutien parmi les joueurs est assez peu enthousiaste", avait ainsi relevé Michael Hewson de CMC Markets UK.

Si le patron de la Juventus (également administrateur des sociétés Exor et Stellantis) n'en démord pas ce mercredi matin, affirmant notamment à la Repubblica qu'un "pacte de sang" lie les membres du projet, qui a selon "100% de chances de succès", la Super League semble bel et bien en bonne voie pour se transformer en "Super Fiasco".

En Espagne, des informations de presse évoquent également le retrait à l'étude de l'Atletico Madrid et une réunion en visioconférence des clubs rebelles. En revanche, pour la banque américaine JP Morgan Chase, qui a indiqué lundi qu'elle financerait le projet, rien n'a changé sur ce front depuis lundi, a indiqué à l'AFP une source proche de l'établissement.

Coté à New York, Manchester United (propriété des frères américains Glazer) subit également ce revirement de situation. Après avoir lâché plus de 6% mardi à l'annonce des défections successives, les "futures" pointent encore vers une ouverture en retrait de près de 1,5% à Wall Street peu après 11h.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+315.70 % vs +28.45 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat