Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Alchimie, le précurseur français de la télévision OTT qui arrive sur Euronext Growth

mardi 10 novembre 2020 à 16h47
Alchimie se lance sur Euronext Growth

(BFM Bourse) - Issue du giron de Lagardère, devenue indépendante en 2016, Alchimie a donné mardi le coup d'envoi de son introduction sur Euronext Growth. La société développe une plateforme technologique de distribution de chaînes thématiques exclusives, exploitées avec les ayant-droits (influenceurs, groupes de médias, producteurs...) sur un mode de partage des revenus.

Déjà 55 chaînes thématiques exclusives et de solides perspectives de croissance avec pas moins d'une nouvelle chaîne par semaine à l'heure actuelle: Alchimie ne craint pas le confinement (qui empêche la tenue des réunions habituelles avec les investisseurs) et se présente en Bourse avec l'ambition de lever d'ici au 23 novembre une vingtaine de millions d'euros. L'entreprise, anciennement appelée Cellfish (lorsqu'elle était co-détenue par Lagardère et un consortium d'institutionnels canadiens de premier plan) s'est focalisée depuis 2016 sur le marché des vidéos à la demande par abonnement (SVOD) dit OTT, c'est-à-dire que les téléspectateurs peuvent souscrire à leur guise indépendamment des bouquets de chaînes proposés par les opérateurs télécoms ou fournisseurs d'accès internet - mode de distribution à l'ancienne de plus en plus marginalisé. L'entreprise, dont les revenus sont passés de zéro à 27 millions d'euros en quatre ans, se lance sur le marché parisien pour financer l'accélération de son développement, principalement à l'international en ciblant les zones linguistiques anglophones, francophones, hispanophones et germanophones.

Repris par l'actuel PDG Nicolas d’Hueppe, associé au fonds HLD (financé notamment par les familles Decaux, De Agostini, Norbert Dentressangle ou encore Claude Bébéar et Jean-Pierre Mustier), le groupe développe un modèle original de partage de revenus avec les ayant-droit, sans minimum garanti, et des accords avec les opérateurs pour distribuer des chaînes à la fois en mode linéaire (flux) et en mode librairie (à la demande).

Pour cela Alchimie intègre l’éditorialisation, le marketing, la mise à disposition chez les opérateurs télécom, le streaming etc. L'entreprise a notamment conclu en 2018 des accords avec Arte en France et ZDF Entreprises en Allemagne pour monétiser leurs catalogues de documentaires à travers la chaîne Humanity.tv et les plateformes d'opérateurs T-Mobile, EE, Orange, SFR et Vodafone. En 2019 a été développé un partenariat avec Mediawan, pour distribuer sur l’application Watch-It (la plateforme propre à Alchimie, bientôt rebaptisée TVPlayer), neuf chaînes linéaires comme AB3, RTL9, ACTION permettant aux abonnés de voir et revoir les vidéos à la demande. Le groupe a lancé également "Army Stories" avec la société de production Memento.

En 2019, l'acquisition du britannique TVPlayer (plus d’une centaine de chaînes gratuites et payantes) lui a permis de prendre pied au Royaume-Uni. Et cette année, Alchimie a noué un partenariat avec Reworld Media -contrôlé par le magnat tchèque Daniel Kretinsky- pour coéditer trois chaînes liées aux magazines du groupe, Guerres & Histoires TV, Nous Deux TV et Télé Star Play. Autres jalons de 2020, un accord avec le groupe espagnol Zinet Media pour coéditer la chaîne Muy Interesante TV, lié au magazine éponyme, et un accord de distribution avec Huawei intégrant TVPlayer dans l’application vidéo préenregistré dans tous les smartphones et les tablettes Huawei.

Le groupe développe aussi des chaînes pour des personnalités (Jacques Attali, Guillaume Canet, Jérôme Le Banner), des influenceurs (Poisson Fécond, Astronogeek, Doktor Watson) ou des marques (Vaughan). Au total, plus de 300 ayants droit de VOD & vidéos en direct représentant 60.000 heures de programmes... Pour une base de plus de 300.000 abonnés. Pour motiver les troupes, la firme ne s'interdit du reste pas de fermer des chaînes "quand le succès n’est pas au rendez-vous ou que le talent ou groupe de médias ne s’engage pas suffisamment dans la promotion de sa chaîne". Pour être sûre de rentabiliser l'investissement dans une nouvelle chaîne, les contrats imposent au talent ou à l'éditeur un minimum de publications sur les réseaux sociaux ou de prises de parole pour faire connaître le service. Et si le partenaire a des exigences très spécifiques d’ergonomie ou de fonctionnalités qui ne sont pas standards sur la plateforme, les développements correspondant pourront lui être facturés.

"Grâce à sa plateforme technologique industrielle, le groupe peut accompagner des acteurs de toutes tailles dans le lancement de ces offres originales et constituer un catalogue de chaînes SVOD unique", explique Alchimie. L'entreprise a réussi à se positionner entre le monde des ayants droit, extrêmement fragmentés, et celui des plateformes de distribution proposant de la vidéo, de plus en plus diversifiée, et permis ainsi à ces univers de collaborer en éditant des chaînes SVOD thématiques originales et exclusives. Ce modèle, présent dans les univers de la musique ou des jeux vidéo, est une première dans l’univers de la vidéo et la télévision. Le Groupe estime donc être un pionnier dans ce domaine et a pour ambition de bénéficier du "first mover advantage", l'avantage dont bénéficie le premier entrant.

"Alchimie entre dans une phase importante de son histoire et le projet de cette introduction en Bourse constitue un tremplin formidable" estime Nicolas d’Hueppe, CEO d’Alchimie. "En moins de 4 ans, nous avons construit une plateforme OTT de chaînes thématiques, et coédité 55 chaînes originales et exclusives avec des groupes de médias, des personnalités ainsi que des influenceurs. Notre offre innovante, basée sur des contenus thématiques affinitaires, a déjà séduit plus de 300 000 abonnés payants en Europe. Ce projet d’introduction permettra à Alchimie d’accélérer le lancement de nouvelles chaînes originales exclusives et d’accompagner son déploiement à l’international dans les quatre langues dans lesquelles le groupe opère déjà"

L’entreprise vise un chiffre d’affaires de 27 millions d’euros cette année, de 58 millions d’euros en 2022 et de 150 millions en 2024, avec une marge opérationnelle de plus de 20% à cet horizon. Le marché mondial de la vidéo à la demande par abonnement devrait, selon des études tierces, représenter un marché de 98 milliards de dollars en 2025, soit un taux de croissance annuel à deux chiffres

Dans le cadre de l’introduction en Bourse, ouverte au public par le biais d'une offre à prix ouvert, (OPO et aux investisseurs institutionnels via un placement global, Alchimie propose à la souscription un volume de 1.179.74 actions nouvelles, à un prix unitaire compris entre 15,50 et 20,96 euros. Une clause d'extension en deux volets de 7,5% supplémentaires chacun est prévue (le deuxième volet répondant alors à une cession d'actions par l'actionnaire majoritaire actuel), ainsi qu'une option de surallocation de 15% supplémentaires accordées pendant un mois aux banques introductrices. L'opération rapporterait ainsi 20 millions d'euros en milieu de fourchette et avant les possibilités d'extension.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+329.10 % vs +12.55 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat