Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Vincent Ganne : Voici les risques qui pèsent sur les marchés actions en 3 graphiques

jeudi 11 octobre 2018 à 11h39
Vincent Ganne

Vincent Ganne Business Development Manager chez Tradingview France

Stratégiste de marché, analyse technique des marchés financiers, formateur, intervenant sur BFM Business.
Diplômé d’Audencia Nantes, l’école supérieure de commerce de Nantes, et du diplôme international d’analyse technique des marchés financiers (CFTe 2). Approche globale des …

(BFM Bourse) - Les marchés boursiers sont sous pression depuis plusieurs jours. Les inquiétudes sur le commerce international pèsent, tout comme la remontée du pétrole ou celle des taux obligataires.

Depuis une semaine, les marchés actions internationaux sont sous une pression baissière relative (dans l’absolu, nous ne sommes absolument pas dans une configuration de fond de marché baissier), une séquence de vente des actions les plus cycliques qui puise sa source dans une combinaison de données fondamentales.

Selon les indicateurs avancés PMI (Markit et ISM), il semble que seule l’économie des Etats-Unis parvienne à se maintenir en haut de cycle, alors que l’Europe ralentit et que l’Asie et de nombreux pays émergents sont menacés par l’allure négative qu’est en train de prendre le commerce international avec la résurgence des tarifs douaniers, ainsi que par la remontée du Dollar US sur le marché des changes flottants. En effet, plusieurs pays émergents majeurs ont une dette publique importante libellée en Dollar US.

A ces facteurs fondamentaux globaux, viennent désormais s’ajouter l’accélération du momentum de la hausse du prix du pétrole (impact négatif sur la consommation des ménages, surtout en Europe) et des tensions sur le marché de la dette d’Etat au sein de la zone euro. Pour autant, si l’on se réfère à l’indice CAC40, l’année en cours n’a rien d’une catastrophe boursière, du moins pas pour le moment. Le CAC40 est neutre depuis le début de l’année, évoluant entre 5000 points et 5500 points et plus récemment, dans un intervalle plus étroit entre 5240 points et 5550 points. Les risques sont clairement présents, mais le sell-off majeur n’est pas encore venu.

Thèmes d'inquiétude fondamentale du moment :


1) Le marché du crédit souverain au sein de la zone euro avec la situation budgétaire à venir de l’Italie et la divergence croissante avec les autres grandes économies de la zone euro.
2) Le marché du crédit souverain des pays émergents ayant une dette importante libellée en Dollar US, alors que la devise américaine suit une tendance haussière sur le Forex avec la remontée rapide du taux d’intérêt des fed funds.
3) Dans la structure de la croissance économique mondiale, la pente baissière que suit désormais le volume des échanges internationaux avec les tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis. (Le Fonds Monétaire International – FMI – a revu en baisse cette semaine ses objectifs de croissance économique mondial pour les années 2018 et 2019)
4) La vitesse croissante de la reprise haussière du prix du pétrole, depuis son point bas en février 2016 sous les 30$.

>> Spread rendements obligataires 10 ans Italie/Allemagne – graphique TradingView

Commentaire : L’écart de rendements obligataires entre l’Italie et la zone euro (l’Allemagne sert de référence) grandit, ce qui fragilise l’Etat italien, les banques italiennes, les banques européennes exposées à la dette italienne. La divergence entre les dettes souveraines formant la zone euro est une distorsion qui menace la zone économique dans son ensemble et qui génère de la baisse pour le taux euro-dollar. L’allure du spread de taux est donc à mettre sous haute surveillance.

>>> Pétrole WTI : graphique TradingView qui expose les bougies japonaises hebdomadaires

Commentaire : Le prix des "deux" pétroles est actuellement sur un plus haut de 4 ans, en dépit de la hausse continue de la production des Etats-Unis. Il est vrai que l’Arabie Saoudite et l’Opep ne sont pas pressés de remonter leur production, les pays de l’Organisation sont satisfaits de la hausse du prix du pétrole, soutenu à plus court terme par la situation en Iran et l’ouragan Michael. Dans tous les cas, si cette hausse se poursuit, l’impact sera négatif sur les perspectives de la croissance économique mondiale.

>>> Taux d’intérêt directeur de la Réserve Fédérale des Etats-Unis – graphique TradingView

Commentaire : La forte divergence des politiques monétaires crée une distorsion en faveur du Dollar US qui grandit. La Réserve Fédérale des Etats-Unis (FED) continue de relever ses taux d’intérêt, ce qui accentue la hausse du Dollar US face à un panier de devises, en particulier les devises émergentes. La FED de plus en plus restrictive ne représente pas un risque pour l’économie US dans l’immédiat mais met la pression sur certaines grandes économies émergentes endettées en USD.

©2018 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+289.10 % vs -2.36 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat