Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ACTIA GROUP

ATI - FR0000076655 SRD PEA PEA-PME
2.305 € -0.65 % Temps réel Euronext Paris

Actia group : Après une année catastrophe en Bourse, Actia redécolle grâce à l'auto et l'espace

mercredi 20 février 2019 à 15h47
Des techniciens de l'équipementier automobile dans l'usine de Colomiers, près de Toulouse

(BFM Bourse) - Spécialisé dans la fabrication de composants électroniques, le groupe toulousain a vu son chiffre d'affaires bondir de 27,6% au dernier trimestre de l'exercice 2018. L'action Actia en profite et rebondit fortement, après avoir perdu plus de la moitié de sa valeur au quatrième trimestre 2018.

L'action Actia s'envole dans le sillage de son point d'activité 2018 du groupe et de ses perspectives ambitieuses pour 2019. Vers 15h, le titre du groupe toulousain spécialiste des composants électroniques pour la gestion des systèmes dans les domaines de l'automobile et des télécommunications bondit de 16,3% à 3,6 euros, dans un volume d'échanges conséquent, supérieur à 1,3% du capital.

Fort de cette performance, le titre Actia domine ce jour le palmarès de la cote parisienne mais il faut rappeler que celui-ci a été littéralement massacré au cours du dernier trimestre 2018. De fait, entre les 3 septembre (à 8,58 euros l'action) et le 24 décembre derniers (2,93 euros), Actia avait abandonné plus de 65% de sa capitalisation boursière. Et alors que le titre restait mal orienté depuis le 1er janvier 2019, la flambée du jour lui permet de revenir dans le vert (+6% depuis le début de l'année).

Bond de l'activité au quatrième trimestre

Entre début septembre et fin décembre 2018, le groupe fondé par Pierre Calmels et Louis Pech et désormais dirigé par le fils de ce dernier, Jean-Louis Pech, a enregistré un chiffre d'affaires de 146 millions d'euros, en hausse de 27,6% par rapport au quatrième trimestre de l'exercice 2017.

Dans son communiqué, Actia Group justifie cette "force croissance" par "la montée en puissance des nouveaux contrats automotive et la concrétisation d'un important contrat dans les télécommunications". Sur l'ensemble de l'année, le chiffre d'affaires de l'équipementier automobile ressort à 476,5 millions d'euros, en progression de 10%, ce qui "témoigne de la capacité d'Actia à mettre en oeuvre de nouveaux relais de croissance pour poursuivre son développement dans l’électronique de pointe.

La division télécommunications profite d'un important contrat avec l'Égypte

Si les deux grands secteurs d'activité du groupe (automobile et télécommunications) ont vu leurs revenus croître au cours de l'exercice 2018, la deuxième citée a enregistré une croissance de 143,7% sur le seul quatrième trimestre, à 29,8 millions d'euros (soit 20,4% du CA du groupe), "en ligne avec l'accélération attendue par le groupe qui a démarré en fin d'année un important contrat dans les "Satcom" (forme abrégée pour désigner les satellites de télécommunications) pour l'Égypte. Sur l'année, cette division affiche une croissance de 49,7% de son activité, à 58,3 millions d'euros (12,2% des revenus d'Actia Group).

La "nouvelle dimension" que prend ce pôle d'activité au quatrième trimestre "concrétise la stratégie du groupe qui s’est donné les moyens, depuis plusieurs années, de renforcer son offre et d’accompagner une clientèle de plus en plus internationale". Et le communiqué de préciser que "la convergence des télécommunications et de l’industrie des transports est une tendance désormais établie, qui représente un potentiel de création de valeur à long terme" pour Actia.

Sur son segment principal, celui de l'automobile, la croissance de l'activité a également été soutenue au quatrième trimestre (+13,8%) comme sur l'ensemble de l'année (+6,1%), notamment grâce aux activités OEM (pour "Original Equipment Manufacturers", une gamme de calculateurs cabine et châssis qui représente 79,1% des revenus de la division automobile) qui ont bénéficié de "la montée en puissance des nouveaux contrats, en particulier dans le domaine des poids lourds et des véhicules spatiaux" souligne le communiqué. Au sein de ce pôle, où l'activité était "restée stable en 2017 du fait de mises au point industrielles", l'activité liée aux véhicules électriques a progressé de 64,5% sur l'année, s'inscrivant également "en véritable relais de croissance pour le groupe". Et malgré "un marché des composants qui est resté sous forte tension", l'activité de la division a touché un nouveau plus haut historique à 418,8 millions d'euros.

Le groupe confiant pour améliorer sa rentabilité en 2019

Concernant ses perspectives, Actia annonce que si le groupe "a dépassé en 2018 son objectif de croissance modérée (...), il attend toujours la reconstruction du résultat opérationnel au deuxième trimestre par rapport au premier". L'équipementier automobile anticipe néanmoins que sa profitabilité annuelle "restera à un niveau nettement inférieur à celle de 2017, en liaison avec la répartition des marges des nouveaux contrats qui monteront en puissance progressivement", ajoute le communiqué.

Pour 2019 en revanche, Actia table sur "une nouvelle croissance de ses ventes" et se dit "confiant dans sa capacité à bénéficier de leviers d'amélioration de sa rentabilité opérationnelle". Le groupe publiera ses résultats annuels 2018 le 26 mars prochain.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ACTIA GROUP en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+308.80 % vs +2.06 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat