Bourse > Accor > Accor : Les fonds Colony et Eurazeo réduisent leur part dans Accor
ACCORACCOR AC - FR0000120404AC - FR0000120404
41.845 € +0.52 % Temps réel Euronext Paris
41.655 €Ouverture : +0.46 %Perf Ouverture : 42.105 €+ Haut : 41.410 €+ Bas :
41.630 €Clôture veille : 1 293 680Volume : +0.45 %Capi échangé : 11 918 M€Capi. :

Accor : Les fonds Colony et Eurazeo réduisent leur part dans Accor

Les fonds Colony et Eurazeo réduisent leur part dans AccorLes fonds Colony et Eurazeo réduisent leur part dans Accor

PARIS (Reuters) - Les fonds d'investissement Colony Capital et Eurazeo, principaux actionnaires d'Accor, ont annoncé mercredi avoir cédé 9,6% du capital du groupe hôtelier, soit près de la moitié de leur participation, pour un montant cumulé de 1,1 milliard d'euros.

Les deux groupes, qui ont agi de concert, ont profité de la forte progression du titre Accor en Bourse, près de 75%, depuis l'arrivée en août 2013 du PDG Sébastien Bazin, un ancien représentant de Colony Capital en Europe.

Le fonds américain, entré au capital d'Accor en 2005, a placé un bloc de 4,9% au prix de 48,75 euros par action, soit un montant de 561 millions d’euros.

Eurazeo, entré de son côté en mai 2008, a placé au même prix 4,7% du capital d'Accor, pour un montant de 536 millions. Le produit net de cette cession s’élève à environ 350 millions, précise la société française, qui dit avoir réalisé "un multiple d’environ deux fois son investissement".

Des analystes, banquiers et gérants interrogés par Reuters au début du mois avaient estimé que la récente multiplication des ventes de blocs d'actions en Europe devrait se poursuivre, l'embellie des marchés financiers offrant des portes de sortie aux Etats ou aux fonds de capital-investissement (private equity).

Accor a annoncé le mois dernier des résultats annuels record, récoltant les premiers fruits de sa réorganisation après une année de solides performances en Europe du Nord.

Sous la houlette de Sébastien Bazin, le groupe aux 14 enseignes (Ibis, Mercure ou encore Sofitel) a été profondément réorganisé il y a un an autour de deux pôles regroupant l'exploitation d'hôtels d'un côté et la gestion des actifs immobiliers de l'autre, avec pour objectif de redresser une rentabilité en berne.

PORTEFEUILLE RÉÉQUILIBRÉ

"Nous estimons qu’Accor recèle de fortes perspectives d’appréciation, liées notamment à la poursuite de la restructuration des actifs immobiliers et à la reprise de cycle en Europe, dont le groupe devrait pleinement bénéficier. Nous nous réjouissons donc de continuer à les accompagner dans cette étape", souligne Virginie Morgon, directeur général d’Eurazeo, dans un communiqué.

De son coté, Nadra Moussalem, coprésident de Colony Capital Europe, "réaffirme sa confiance dans la stratégie du groupe, la qualité de ses équipes et sa vision de long terme".

Les deux sociétés continueront de détenir de concert 11,2% (Eurazeo 5,2% et Colony 6,0% du capital) et 19,4% des droits de vote d'Accor, où ils disposent chacun de deux administrateurs au conseil.

A 12h05, le titre Accor accusait la plus forte baisse du CAC 40 à la suite de ce placement, reculant de 3,38% à 47,81 euros.

"Le timing de l'opération peut sembler étrange alors qu'Accor doit publier son chiffre d'affaires du T1 le 16 avril et que l'action se traitera ex-dividende (0,95 euro) le 6 mai", observe un trader parisien.

Dans une note, David Cerdan, analyste chez Kepler Cheuvreux, relève qu'Eurazeo (-2% à 65,38 euros) a rééquilibré très activement au cours des derniers trimestres son portefeuille au profit d'investissements de croissance dans des sociétés comme Moncler, Asmodée, Desigual et InVivo, aux dépens de groupes comme Elis, Accor et bientôt Europcar, qui doit faire l'objet d'une introduction en Bourse.

Selon le broker, Eurazeo peut mobiliser 900 millions d'euros pour de nouveaux investissements.

(Jean-Michel Bélot, avec Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...