Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

2CRSI

2CRSI - FR0013341781 SRD PEA PEA-PME
4.360 € -8.02 % Temps réel Euronext Paris

2crsi : Le spécialiste des serveurs haute performance porté par l'objectif d'une croissance à 2 chiffres

mercredi 1 décembre 2021 à 14h55

(BFM Bourse) - Le groupe alsacien de nouvelles technologies 2CRSi tire parti d'une dynamique commerciale durable, soutenu par l'appétit de clients du monde entier pour des serveurs haute performance à moindre consommation énergétique. Considérant ses stocks de composants en adéquation avec la pénurie actuelle, 2CRSi estime être en mesure de continuer à servir la demande croissante de ses clients.

Dans un contexte de tensions mondiales sur les chaînes d'approvisionnement, en particulier sur les composants électroniques, la visibilité sur la demande ne suffit pas: encore faut-il être certain d'avoir les moyens d'y répondre en termes de production (les constructeurs automobiles peuvent en attester). Chez 2CRSi, la confiance apparaît de mise, au vu des stocks qu'a constitué le groupe strasbourgeois. Tout en restant attentive aux évolutions des conditions d’approvisionnement, l'entreprise est confiante dans sa capacité à pouvoir suivre la demande de ses clients, alimentée par l’explosion du "big data", du "cloud computing", de l’intelligence artificielle, de la blockchain ou encore de l’internet des objets - des marchés en plein essor, nécessitant toujours davantage de puissance de traitement, de capacités de stockage et de vitesse de transfert. Au terme de son premier semestre, 2CRSi confirme ainsi son objectif de réaliser sur l’ensemble de l’exercice 2021-22 une croissance à deux chiffres de ses revenus. Dans la foulée, l'action reprend 4,51% à 4,755 euros mercredi.

Estimé à 89,8 millions d'euros d'après les données non encore auditées publiées en octobre, Le chiffre d’affaires de 2CRSi au titre du premier semestre (mars à août) est finalement relevé à 90,2 millions d'euros, traduisant une croissance de 15% par rapport au premier semestre du précédent exercice. Cette performance est portée par une forte dynamique commerciale qui compense la défaillance de Blade et voit le groupe enrichir son portefeuille clients. L'internationalisation se confirme avec 87% du chiffre d’affaires du premier semestre livré hors de France.

La rentabilité s'est nettement améliorée avec un Ebitda de 4,3 millions d'euros au premier semestre, soit un taux de marge de 4,7%, contre 1,5% sur la période comparable. L’amélioration de la marge résulte principalement d’une hausse de marge brute, grâce à la fourniture de services et un contexte de pénurie favorable, tandis que la bonne gestion du dossier Blade permet de constater un impact positif de 0,8 million d'euros dans les comptes du semestre de + 0,8 M€, grâce notamment aux encaissements reçus dans le cadre de la procédure de redressement puis de reprise de la société par Octave Klaba, le fondateur d'OVH.

La croissance de l'activité s’accompagne aussi d'un rebond de 27,8% des charges externes (5,3 millions d'euros sur la période) et par la poursuite des recrutements (avec des charges de personnel en progression de 22,7% à de 10,4 millions d'euros. Néanmoins, le résultat opérationnel ressort en bénéfice de 1,7 million d'euros, contre une perte de 2,1 millions un an plus tôt. Le résultat net serait également bénéficiaire sans une réévaluation de la dette financière liée à l'acquisition de Boston Limited, déclenchée par les bonnes performances de cette entité ; du fait de cet élément purement comptable, le résultat net reste déficitaire de 1,1 million d'euros, à comparer à une perte de 2,6 millions au premier semestre 2020-2021.

Au niveau du bila, l'augmentation des stocks (de 32,2 millions d'euros à fin février à 57,45 millions fin août) sous l'effet de la récupération de matériels livrés mais non réglés par Blade et d'une politique délibérée d'augmenter leur niveau en réponse à la hausse de l’activité et aux tensions d’approvisionnement en composants électroniques induit un besoin en fonds de roulement plus élevé. Afin de préserver la trésorerie, cette augmentation du BFR est en partie couverte par des financements bancaires court terme, ce qui fait monter l'endettement brut à 64 millions d'euros. La trésorerie quant à elle s’élevait à 5,3 millions d'euros fin août, dpuis 4,5 millions fin février.

"Comme évoqué précédemment, 2CRSi continue de bénéficier d’une forte dynamique commerciale, liée à l’attractivité de ses solutions, en phase avec les attentes du marché pour des produits de haute performance à moindre consommation énergétique. Il s’agit d’une tendance de fond, renforcée par les conséquences de long terme de la crise sanitaire", considère l'entreprise. "Avec des niveaux de stocks adaptés à la pénurie actuelle de composants, le groupe estime être en mesure de continuer à servir la demande croissante de ses clients". Dès lors, 2CRSi est "confiant dans sa capacité à poursuivre son développement et réaliser sur l’ensemble de l’exercice 2021-22 une croissance à deux chiffres".

Guillaume Bayre - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur 2CRSI en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.70 % vs +36.54 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat