Bourse > Walt disney company (holding) > Walt disney company (holding) : Chiffre d'affaires trimestriel décevant
WALT DISNEY COMPANY (HOLDING)WALT DISNEY COMPANY (HOLDING) DIS - US2546871060DIS - US2546871060
- -
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
-Clôture veille : -Volume : -Capi échangé : -Capi. :

Walt disney company (holding) : Chiffre d'affaires trimestriel décevant

tradingsat

(CercleFinance.com) - Walt Disney a fait état hier soir d'un bénéfice net de 2,48 milliards de dollars pour le troisième trimestre de son exercice fiscal, soit 1,45 dollar titre, contre 2,25 milliards représentant 1,28 dollar par action un an auparavant.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action (BPA) du groupe de loisirs s'est également établi à 1,45 dollar pour la période close le 27 juin, supérieur de 3 cents à l'estimation moyenne des analystes.

Quoiqu'en progression de 5% en glissement annuel à 13,1 milliard de dollars, le chiffre d'affaires est en revanche ressorti sous les attentes du consensus, lequel tablait sur 13,23 milliards. C'est la première fois en huit trimestres que Walt Disney fait état de revenus inférieurs aux prévisions.

Soutenu par le succès du film Avengers, l'ère d'Ultron, le pôle 'Studios' a enregistré une croissance de 61 millions de dollars de son bénéfice sur un an à 472 millions. Ses ventes ont par ailleurs crû de 13% à 2 milliards de dollars.

'Le groupe profite par ailleurs toujours de solides recettes liées aux royalties de son dessin animé 'Frozen' (datant de 2013) et anticipe une forte croissance de ses revenus en vue de la sortie de Star Wars : The Force Awakens', a détaillé Aurel BGC dans une note.

Mieux: le bénéfice d'exploitation global des parcs de loisirs, principaux contributeurs au chiffre d'affaires et au profit, affiche une progression de 9% à 922 millions de dollars. Les revenus issus desdits parcs ont également grimpé de 2% à 4,13 milliards de dollars.

Pour autant, les parcs de loisirs ont vu leur affluence baisser à Hong Kong, en sus d'une augmentation des charges d'exploitation qui concerne aussi Disneyland Paris, et 'Disney Interactive' a accusé un retrait de 22% de ses ventes à 208 millions de dollars.

Walt Disney n'a pas fourni de prévisions chiffrées, mais a de surcroît indiqué que ses comptes 2016 pâtiront de la fin de ses couvertures de change et prévenu que l'effet dollar pèsera rétroactivement sur ses résultats.

De quoi tempérer l'enthousiasme des opérateurs...


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI