Bourse > Volkswagen > Volkswagen : Scania affiche une hausse inattendue des commandes en Europe
VOLKSWAGENVOLKSWAGEN VWA - DE0007664005VWA - DE0007664005
146.520 € +2.46 %
145.000 €Ouverture : +1.05 %Perf Ouverture : 147.490 €+ Haut : 143.980 €+ Bas :
143.000 €Clôture veille : 3 824Volume : +0.00 %Capi échangé : 45 702 M€Capi. :

Volkswagen : Scania affiche une hausse inattendue des commandes en Europe

Scania affiche une hausse inattendue des commandes en EuropeScania affiche une hausse inattendue des commandes en Europe

STOCKHOLM (Reuters) - Le constructeur suédois de camions Scania a publié vendredi des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et marqués par une reprise des commandes en Europe, alors que le marché les attendait en baisse.

Le groupe, contrôlé par Volkswagen (qui a lancé une offre sur les minoritaires), a dégagé sur les trois premiers mois de l'année un bénéfice d'exploitation de 2,26 milliards de couronnes (249 millions d'euros), contre 1,93 milliard un an plus tôt. La moyenne des estimations d'analystes recueillies par Reuters était de 1,83 milliard.

Scania a précisé que son carnet de commandes avait augmenté de 1% par rapport aux trois premiers mois de 2013, alors que le marché anticipait une chute de 9% après la vague d'achats observée l'an dernier, suscitée par l'anticipation de l'entrée en vigueur au 1er janvier de nouvelles normes en matière d'émissions polluantes.

Les commandes ont augmenté sur la plupart des marchés et en Europe, elles ont atteint 8.500 unités au premier trimestre, contre 5.908 sur les trois derniers mois de l'an dernier.

"L'amélioration de la situation économique en Europe et le besoin de remplacement signifient que la tendance sous-jacente de la demande est positive", a dit Martin Lundstedt, le directeur général, dans un communiqué.

A la Bourse de Stockholm, l'action Scania perdait 0,84% à 188 couronnes vers 9h10 GMT alors que l'indice Stoxx européen du secteur automobile abandonnait 1,53%.

"L'élément le plus positif, c'est que les prises de commandes augmentent en Europe au premier trimestre", a commenté Hampus Engellau, analyste d'Handelsbanken.

(Mia Shanley et Johannes Hellstrom; Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...