Bourse > Volkswagen > Volkswagen : Les marchés émergents pèsent sur le 2e trimestre de Volkswagen
VOLKSWAGENVOLKSWAGEN VWA - DE0007664005VWA - DE0007664005
148.590 € +0.73 %
148.210 €Ouverture : +0.26 %Perf Ouverture : 149.360 €+ Haut : 147.500 €+ Bas :
147.520 €Clôture veille : 788Volume : +0.00 %Capi échangé : 46 348 M€Capi. :

Volkswagen : Les marchés émergents pèsent sur le 2e trimestre de Volkswagen

Baisse du bénéfice d'exploitation trimestriel de VolkswagenBaisse du bénéfice d'exploitation trimestriel de Volkswagen

par Andreas Cremer

BERLIN (Reuters) - Volkswagen a annoncé jeudi un bénéfice d'exploitation en baisse au deuxième trimestre, la volatilité des marchés émergents et des performances faiblissantes aux Etats-Unis ayant grevé les comptes, mais le groupe de Wolfsburg a cependant confirmé ses objectifs annuels.

Le bénéfice d'exploitation du premier constructeur automobile européen a diminué de 3,1% à 3,33 milliards d'euros, exactement conforme au consensus, contre 3,44 milliards un an auparavant.

Le résultat de la seule marque Volkswagen a plongé de 37%, à 572 millions d'euros, en raison d'une baisse des ventes, de coûts fixes élevés et de dépenses consenties en matière de technologies.

Le chiffre d'affaires a baissé de 2,2% à 51 milliards d'euros sous le coup d'"effets de change nettement négatifs".

"La faiblesse des monnaies d'importants marchés émergents a provoqué une hausse des prix et affecté la demande", souligne VW, ajoutant: "Les difficultés émanent d'un environnement de marché défavorable, d'une concurrence intense et d'une évolution instable des taux et des changes".

Le constructeur de Wolfsburg s'en tient à ses objectifs annoncés en février, notamment une marge d'exploitation de 5,5% à 6,5% après 5,9% en 2013.

OBJECTIF DE VENDRE DE 10 MILLIONS DE VÉHICULES PAR AN

Le groupe aux 12 marques a dit que les livraisons atteindraient sans doute l'objectif fixé voici sept ans de 10 millions de véhicules dès cette année, soit avec quatre ans d'avance.

Le chiffre d'affaires pourrait évoluer dans une marge de 3% autour de son record de 197 milliards d'euros atteint l'an passé, a signalé Volkswagen, confirmant là encore un objectif rendu public en février.

Les ventes du groupe VW ont chuté de plus de 10% cette année au Brésil, en Russie et en Inde, des pays qui, en comptant le marché chinois en forte croissance, représentaient la moitié environ du record de 9,73 millions de véhicules livrés en 2013.

L'action a terminé sur un repli de 0,65% à la Bourse Francfort, alors que son indice sectoriel en Europe a perdu de 1,75%.

Le directeur financier de Volkswagen Hans Dieter Poetsch a dit que le groupe n'avait pas de projet d'acquisition pour le moment, tout en notant qu'il ne pouvait pas s'engager "pour toujours".

Au début du mois, le constructeur a démenti une information selon laquelle le groupe allemand préparerait une offre de rachat du constructeur américain de camions Paccar.

Volkwagen est engagé dans un programme d'amélioration de la rentabilité de sa division voitures, qui vise notamment à porter les économies de coûts pour sa marque VW à cinq milliards d'euros par an d'ici 2017, a-t-il ajouté.

"Cela prendra un certain temps y parvenir", a-t-il dit.

(Andreas Cremer, Wilfrid Exbrayat et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Copyright © 2014 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...