Bourse > Volkswagen > Volkswagen : Le volet CO2 du scandale bien moins étendu que prévu, selon VW
VOLKSWAGENVOLKSWAGEN VWA - DE0007664005VWA - DE0007664005
148.520 € +1.20 %
146.100 €Ouverture : +1.66 %Perf Ouverture : 148.730 €+ Haut : 145.720 €+ Bas :
146.760 €Clôture veille : 3 238Volume : +0.00 %Capi échangé : 46 326 M€Capi. :

Volkswagen : Le volet CO2 du scandale bien moins étendu que prévu, selon VW

L'ampleur du scandale Volkswagen des émissions de CO2 minimiséeL'ampleur du scandale Volkswagen des émissions de CO2 minimisée

BERLIN (Reuters) - Volkswagen a affirmé mercredi que la sous-évaluation de la consommation de carburant et des émissions de dioxyde de carbone (CO2) ne concernait que 36.000 de ses véhicules environ et non pas 800.000, comme le constructeur l'avait annoncé dans un premier temps.

Cette précision concerne le second volet, révélé le mois dernier, du scandale provoqué par l'admission par Volkswagen d'une sous-évaluation des émissions d'oxyde d'azote de ses moteurs diesel, un problème distinct qui concerne 11 millions de véhicules dans le monde.

"Un petit nombre seulement de déclinaisons des modèles de véhicules neufs auront un chiffre catalogue (de CO2) légèrement ajusté", explique VW dans un communiqué.

"Avec une production annuelle de l'ordre de 36.000 véhicules, ces déclinaisons de modèles correspondent seulement à 0,5% environ du volume de la marque Volkswagen", précise le constructeur dans un communiqué.

VW avait dit le mois dernier qu'il avait falsifié la consommation et les émissions de CO2 de quelque 800.000 véhicules vendues essentiellement en Europe et avait ajouté qu'il anticipait un coût d'au moins deux milliards d'euros, en prenant en compte les dédommagements à la clientèle.

La firme de Wolfsburg dit maintenant s'attendre simplement à "un impact économique mineur" du volet CO2 de l'affaire, dépendant des nouvelles mesures qui seront effectuées sur les véhicules concernés.

Aucune preuve d'une manipulation volontaire de la consommation et des émissions de CO2 par le constructeur n'a été établie, ajoute le groupe allemand.

"Les soupçons d'un manipulation illégale des chiffres de consommation (...) n'ont pas été confirmés", lit-on dans le communiqué.

L'action Volkswagen prend 6,85% à 132,55 euros en Bourse de Francfort vers 12h50 GMT après la publication de ce communiqué.

(Andreas Cremer; Wilfrid Exbrayat et Patrick Vignal pour le service français)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...