Bourse > Volkswagen > Volkswagen : 40 mois de prison pour un ex-ingénieur de Volkswagen aux USA
VOLKSWAGENVOLKSWAGEN VWA - DE0007664005VWA - DE0007664005
142.500 € +1.01 %
142.000 €Ouverture : +0.35 %Perf Ouverture : 142.800 €+ Haut : 141.590 €+ Bas :
141.080 €Clôture veille : 1 093Volume : +0.00 %Capi échangé : 44 448 M€Capi. :

Volkswagen : 40 mois de prison pour un ex-ingénieur de Volkswagen aux USA

Dieselgate: 40 mois de prison pour un ex-ingénieur de Volkswagen aux USADieselgate: 40 mois de prison pour un ex-ingénieur de Volkswagen aux USA

WASHINGTON/DETROIT (Reuters) - James Liang, un ex-ingénieur de Volkswagen, a été condamné vendredi à 40 mois de prison et à une amende de 200.000 dollars par un juge de Detroit dans l'affaire du "Dieselgate".

Liang, âgé de 63 ans et dont l'amende est dix fois supérieure à ce qu'avait requis le parquet fédéral, pourra faire appel de cette sentence, a précisé le juge Sean Cox.

Le ministère public avait également requis une peine d'emprisonnement de trois ans, au lieu des cinq ans au maximum que prévoit la loi, pour tenir compte de la coopération du prévenu avec les autorités, tandis que ses avocats souhaitaient qu'il soit simplement placé en résidence surveillée et condamné à de simples travaux d'intérêt général.

Volkswagen a plaidé coupable en mars de trois chefs d'accusation dans le cadre de l'accord à l'amiable conclu avec le département de la Justice américaine dans l'affaire de fraude aux émissions polluantes de ses moteurs diesel.

Pour clore le dossier, VW a accepté de verser jusqu'à 25 milliards de dollars aux autorités et aux automobilistes américains, et il a proposé de racheter quelque 500.000 véhicules.

Volkswagen n'a fait aucun commentaire sur la condamnation de James Liang, qui reste salarié du groupe mais n'est plus ingénieur.

"Volkswagen continue de coopérer aux enquêtes du département de la Justice sur le comportement de certains individus. Il serait déplacé de discuter de questions personnelles", a réagi le constructeur allemand.

La justice américaine a inculpé au total huit dirigeants de Volkswagen, passés et actuels, dans son enquête sur ce dossier et James Liang est l'un de ceux qui avait le rang le moins élevé au sein de l'entreprise.

Un autre responsable, Oliver Schmidt, a plaidé coupable et devrait être fixé sur son sort le 6 décembre à Detroit. Il risque une peine de sept années de prison et une amende de 40.000 à 400.000 dollars.

(David Shepardson et Joseph White; Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)

Copyright © 2017 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...