Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

VIRBAC

VIRP - FR0000031577 SRD PEA PEA-PME
427.000 € +4.27 % Temps réel Euronext Paris

Virbac : Le laboratoire vétérinaire Virbac enchaîne les ventes et les records en Bourse

jeudi 16 septembre 2021 à 11h07
Virbac bat un nouveau record en Bourse

(BFM Bourse) - Le laboratoire de santé animale n'en finit pas de monter en Bourse, capitalisant désormais plus de 3,2 milliards d'euros, tandis que la vigueur du marché des produits vétérinaires et une gestion serrée l'amènent à relever une nouvelle fois ses prévisions financières pour 2021.

Tel un bolide, l'action du laboratoire vétérinaire Virbac jouit d'un parcours qui ne peut que réjouir les investisseurs qui avaient eu le cran de se positionner ou de se renforcer lors du krach du printemps 2020, qui avait ramené le titre non loin de 130 euros. Depuis, le cours a retrouvé dès le début 2021 le niveau de 250 euros. Puis allégrement franchi 280 euros mi-avril à l'annonce d'une très forte croissance organique au premier trimestre, 300 euros à la faveur d'un nouveau relèvement d'objectif en juillet, et voici un nouveau record historique inscrit ce jeudi matin à 383 euros, en hausse de 13,99 euros, le groupe maralpin venant à nouveau de relever ses prévisions annuelles.

Virbac se trouve effectivement dans une position opérationnelle et financière particulièrement favorable: d'un côté la crise sanitaire n’a pas eu d’impacts très négatifs sur le marché de la santé animale -ce serait même plutôt le contraire s'agissant des animaux de compagnie- et de l'autre la société a mis en place un corpus de mesures et un pilotage au quotidien afin de se prémunir contre les impacts potentiels, améliorant encore ainsi son efficacité.

"Grâce à la mobilisation constante des équipes Virbac pour la santé animale et la résilience du secteur", le groupe a vu son chiffre d'affaires progresser de 17,9% hors Sentinel (+10,7% compte tenu de la vente de cette gamme d'antiparasitaires pour chiens aux Etats-Unis) à 529,4 millions d'euros. Hors impact défavorable des taux de change, la croissance s'élèverait même à +21,3% hors Sentinel.

Explosion du chiffre d'affaires aux Etats-Unis et en Asie

Toutes les zones où opère le groupe étaient en croissance organique à deux chiffres à fin juin, "reflet de la dynamique du secteur et d’une très belle exécution de notre plan stratégique", se félicite Virbac. Soit +18,7% pour l'Europe, +26% en Asie-Pacifique et +36,4% aux États-Unis, toujours en excluant la vente de Sentinel. En Amérique latine, l'activité a crû de +31,5%, en dehors du Chili (qui subi un repli de 15,1%). Sur le plan des espèces, l’activité animaux de compagnie progresse globalement de +24,4%, essentiellement portée par la croissance à deux chiffres des gammes de spécialités, antiparasitaires internes, petfood, dermatologie, dentaire et par le rebond de la gamme des vaccins pour chiens et chats par rapport au premier semestre de 2020, qui avait été impacté par des problèmes de production et de rupture. Le segment des animaux de production affiche une croissance de +17,7%, grâce au secteur des ruminants et à celui des produits porcs-volailles. Seul le secteur de l’aquaculture est, comme anticipé, en retrait notable en comparaison à la même période de 2020.

Porté par l'essor des ventes, et malgré un début de rebond des dépenses commerciales et de R&D, le résultat opérationnel courant avant amortissement des acquisitions s’élève à 105,3 millions d'euros, en progression de 23,2%, et représente ainsi 19,9% du chiffre d'affaires, soit une marge opérationnelle augmentée de deux points en un an. Bénéficiant en outre d'une baisse des frais financiers, alors que la cession de Sentinel a permis de rembourser la dette bancaire, le résultat net part du groupe s'élève à 72,7 millions d'euros, 54% plus élevé qu'au premier semestre 2020.

Des objectifs revus à la hausse

Sur le plan financier, Virbac a bouclé le semestre sur une position de trésorerie nette de 54,5 millions d'euros (sachant que la génération de cash est plus marquée sur la deuxième partie de l’année).

"La très bonne tenue du marché de la santé animale et notre performance sur la période écoulée, nous amènent à relever notre perspective annuelle", annonce l'entreprise, qui anticipe donc désormais une croissance du chiffre d’affaires à taux et périmètre constants (hors impact de la cession de Sentinel) comprise entre 14% et 17%, contre une fourchette précédente de 10% à 14%, et une prévision initiale située entre 6% et 10%...

L'apport des produits acquis auprès d’Elanco (Clomicalm et Itrafungol), et auprès d’iVet (petfood US) pourrait représenter environ 1,5 point de croissance du chiffre d’affaires de plus, tandis que l'effet des changes risque de diminuer d'environ 13 millions d'euros le montant comptabilisé en euros.

Virbac anticipe enfin une marge de résultat opérationnel courant avant amortissement des actifs issus d’acquisitions sur chiffre d’affaires "autour de 16%" à taux de change constants.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur VIRBAC en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.00 % vs +42.13 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat